Billets d'humeur

1er mai 2019

Après quelques discussions "musclées", hier, avec quelques camarades bien ancrés dans leurs certitudes d'une victoire historique le 26 mai, je me pose la question : croient-ils vraiment ce qu'ils disent ou sont-ils tous formatés par cette pensée qu'on leur inculque dès leur première carte de syndicat ?

On s'aperçoit qu'en fait leur problème c'est ce que j'appelle "le phénomène du voisin" !

Le voisin en question a une belle maison, une belle voiture, part en vacances trois fois par an et aime les bons restos !

Il a fait 5, 6, 7 ans d'études pour cela et travaille 8 à 10 heures par jour !

Le camarade en question s'est arrêté à la quatrième professionnelle et trouve que la différence entre son traitement et celui de son voisin est scandaleuse !

Mais, bien sûr, Raoul et sa clique vont prendre au voisin pour lui donner ...

C'est ça la gauche : l'assistanat institutionnalisé !

26 avril 2019

La politique politicienne dans toute sa splendeur !

Hier soir, au Conseil communal, l'opposition PS/CdH/Ecolo s'abstient lors du vote sur la création d'une voirie du nouveau lotissement rue du Chiroux à Thisnes !

Ils vont pouvoir aller dire aux riverains qu'ils se sont opposés à ce lotissement : quelle aberration, quel cynisme, quel manque de déontologie.

Ce lotissement, chacun sait, depuis la fusion des communes, en 1976, qu'il "arrivera" un jour ! Parce que le plan de secteur a placé la totalité du village en zone à bâtir (au contraire d'autres villages).

Chacun sait qu'aucun pouvoir communal, bleu, rouge, orange, vert ou à petits pois ne pourra jamais s'opposer à la création d'un tel lotissement ... juste jouer sur l'aménagement le plus harmonieux possible ! Et il y en aura d'autres, à Thisnes, dans un, cinq, dix, quinze ou vingt ans, quelle que soit la majorité au pouvoir ... sachez-le !

Parce que le droit de propriété est inaltérable : les propriétaires de terrains à bâtir disposent d'un capital familial que constituent ces terrains à bâtir, ils ne les laisseront jamais sous forme de pâtures jusqu'à la nuit des temps, jamais ! Ce sont des millions d'euros qui "dorment"...

Mais c'est bien plus facile de frotter les riverains dans le sens du poil que de leur dire la vérité !

"Un couple ignorait, en achetant son bien à rue, qu'il y aurait un jour un lotissement à l'arrière nous sort une (nouvelle) conseillère Thisnoise !"

Quelle ignorance de la réalité, méconnaissance d'un tel dossier ou cynisme politique !

Lorsque ces personnes ont acheté leur terrain à rue, leur Notaire leur a clairement signifié la situation juridique de leur bien, c'est la Loi, tout simplement !

Si c'est cela la transparence politique prônée par la nouvelle génération sortie des urnes en 2018 ... je serai heureux de terminer ma carrière en 2024.

Au moins, j'aurai toujours dit la vérité en face, même si elle ne fait pas plaisir à entendre ! Jamais je n'ai "raconté n'importe quoi" pour attirer une voix.

Je mourrai avec cette fierté !

25 avril 2019

Ecolo qui caracole dans les sondages !

Pauvres Wallons ... je crains que cela passe du figuré au propre ...

6 avril 2019

Les trous de mémoire des gauchistes sont effarants !

Ils se rappellent - tous - que Charles Michel avait dit ne pas vouloir gouverner avec la NVA mais les magouilles "Pubflifin" du PS, la catastrophe photovoltaïque d'Ecolo, sans parler des millions de morts du communisme cher à Raoul, ça c'est oublié !

25 mars 2019

Extrait d'une interview de Madame Sabine LARUELLE, ex-Ministre des Indépendants :

"Je reprends du service notamment pour lutter contre la démagogie et les raccourcis. Les gilets jaunes manifestent, on ne peut rien dire sur les gilets jaunes! Les jeunes sont dans la rue pour le climat, on doit se mettre sur le trottoir et applaudir en disant ‘Vivent les jeunes!’ (elle tape dans ses mains). C’est très bien qu’ils manifestent mais il y a des choses qui me dérangent… et alors les réseaux sociaux, je n’y suis pas mais quand j’entends certains, quelle agressivité!"

C'est exactement ce que je pense !

Bravo Madame d'oser le dire ...

22 février 2019

Ce pays deviendrait-il fou ?

A l’heure où chacun envisage des dépenses gigantesques pour « l’urgence climatique », quelqu’un se pose t’il la question de savoir à quoi cela va servir ?

Bon, ok, je suis un « vioc », comme ils disent !

C’est, sans nul doute, louable de s’attaquer aux problèmes.

Mais s’y attaquer – seuls - me semble irresponsable !

Que représente la petite Belgique sur la carte des « comportements nocifs pour le climat » ?

Infiniment rien, pour ainsi dire …

Pendant que nous allons bombarder notre économie de nouvelles contraintes environnementales, les Chinois, les Indiens, les Coréens, les Japonais, les Américains et les Russes (pour ne parler que d’eux) vont continuer à construire des usines dont les fumées s’apercevront depuis l’espace et à nous inonder de produits à des prix sans concurrence.

Qui seront achetés par les gilets jaunes, les jeunes et les écologistes de toute l’Europe … parce que les produits « locaux » seront devenus tout simplement impayables !

C’est le serpent qui se mord la queue !

Je suis des « viocs » qui pensent qu’une solution à ce problème – réel – doit être mondiale !

Le mouvement initié par la sympathique Greta ne fera pas tache, jamais, dans des pays comme la Chine, l’Inde ou la Russie où la liberté d’expression est inexistante.

Et ce sont les seules démocraties occidentales qui en payeront le prix, lourdement !

17 février 2019

Je suis rarement d'accord avec André Flahaut, Ministre PS, mais sur ce coup là, oui (Interview à SudPresse ce 16/2/2019)!

ECOLO, c'est beaucoup de vent !

Ces gens ne peuvent gouverner que seuls. Tous leurs partenaires des gouvernements auxquels ils ont participé sont d'accord pour dire qu'ils sont ingérables tant leur idéologie "bisounours" est inconciliable ...

C'est un peu comme s'ils ne supportaient pas que quelqu'un d'autre qu'eux puisse développer des politiques "vertes" ... mais responsables.

Ce sont les champions de la récupération, au propre comme au figuré !

Image

12 février 2019

Ben voila quelque chose que je n'avais encore jamais vu !

Un syndicat qui souhaite "bonne grève" à ses affiliés !

Incroyable.

Ces gens se permettent tout, en toute impunité.

Ce syndicat, le plus archaïque d'Europe, qui prône la lutte des classes et le retour au communisme digne des ex-pays de l'Est, va faire perdre des centaines de millions d'euros à l'économie en une seule journée !

Et en félicite ses affiliés comme s'il leur souhaitait bon week-end !

Quand va-t'il y avoir - enfin - un Gouvernement qui osera leur donner une personnalité juridique ??

Image

 

30 décembre 2018

Une petite dernière qui résume un peu ce qui s'est passé en 2018 !

Image

11 décembre 2018

Article de fond très intéressant !

"Peut-on encore gouverner à l'heure des réseaux sociaux" ?

->>>http://theconversation.com/debat-peut-on-encore-gouverner-a-lheure-des-reseaux-sociaux-108442?utm_source=facebook&utm_medium=facebookbutton&fbclid=IwAR0_5OmjmT5iaOazVBVN22vVYq_RnzR1kWayVp08QyivtX0z6Xae70fP5Sk

9 décembre 2018

Rien à faire, quand j'entends l'Empereur de la région la plus pauvre d'Europe, le Baron-donneur-de-leçons-de-Woluwe, Fonck la catho-lissée de service, le baveux Laaouej et la plus grande catastrophe ministérielle des 50 dernières années, à savoir le photovoltaïque Nollet, je change de chaîne.

Mais, bon Dieu, pourquoi n'ont-ils pas mis en oeuvre toutes les mesures qu'ils proposent pendant des décennies de pouvoir ?

Et, bien sûr, le bon peuple va embrayer, gilets jaunes compris.

Et vous allez croire qu'Elio, Ahmed, Jean-Marc, Benoît et Raoul vont abaisser la TVA à 6%, diminuer de 20% le prix de l'essence et hausser les salaires de 20% !

Bonne chance ...

8 décembre 2018

OUI la NVA va faire tomber le Gouvernement !

Et OUI, sans aucun doute, que les gauchistes se réjouissent déjà, (j'ai failli dire se br.... déjà), suffit de voir le baveux Laaouej !

Et maintenant ?

On fait payer les riches ?

Quels riches ?

C'est quoi un riche ?

Les Moreau, Gilles, Mathot, que nenni, ça ce sont des camarades ...

Comme me disait un pote il y a peu ... Landen, c'est à côté ...

27 novembre 2018

Je ne me prononce pas sur le fond de l'éviction d'antenne de RTL infligée à Emmanuelle Praet : elle est de droite assumée mais c'est, visiblement aussi, un sacré caractère !

Par contre, ce qui me révolte c'est qu'ils la virent pour un tel motif !

Alors que le porte-parole du PS (désormais marionnette du PTB, il sent le vent tourner le gauchiste ...), Michel Henrion, continue à vomir sur le MR, tranquille, depuis des années.

Et que dire de Raviart !

Ex-porte-parole (officiel, lui ...) du CDH, qui n'en rate jamais une pour casser tout ce qui n'est pas à gauche !

La "Walbanie", comme la décrivent certains journalistes étrangers, prend bel et bien la route de la pensée unique.

Et n'allez surtout pas me faire croire que le mouvement des "Gilets jaunes" n'est pas piloté sournoisement (mais efficacement) du Boulevard de l'Empereur.

Il reste 6 mois avant les élections fédérales et régionales : l'entreprise de reconquête de ce cher Pouvoir est en route au départ de l'Institut Vandervelde !

Tout est bon pour masquer la gestion calamiteuse (quand elle n'est pas délictueuse ...) des finances publiques par cette gauche archaïque, au pouvoir depuis tellement d'années que certains n'ont jamais connu que cela !

Et le bon peuple, crédule, va descendre dans la rue, habillé de rouge, d'orange ou ... de jaune !

16 novembre 2018

Comique !

Un organisateur luxembourgeois nous "titille" sur Facebook concernant notre publicité du Marché de Noël "Le plus grand Marché de Noël indoor de Wallonie" en ironisant : "Comment peut-il vérifier ça" ? ... petit jaloux va ...

Je lui ai répondu : "Ben c'est tout simple, Monsieur, en comparant toutes les publicités éditées sur la plupart des sites de référence, ainsi que les réseaux sociaux : personne ne dépasse la centaine d'exposants ...  !"

J'ajoute : "Je suppose que si quelqu'un peut revendiquer ce "titre" (qui n'a absolument rien d'honorifique, on s'en fiche royalement ...) il serait - au moins - présent sur Facebook, Twitter, Instagram, Linkedin, QueFaire, Out.be, papanoël.be, Vivastreet, Ici.be ..... etc " ... sinon ce n'est pas sérieux !

ET ce n'est pas le cas ...

28 octobre 2018

J'ai eu le privilège de discuter, ce soir, avec un militant du PTB !

J'écoute (je suis poli ...).

J'essaye d'argumenter ... peine perdue !

Tu finis par fatiguer, faut pas pousser, non plus ...

A la question : "C'est quoi un riche pour vous ?" (Puisque le seul dialogue possible et automatique, est : "il faut faire payer les riches")

Lui :  "C'est un mec comme toi, impec, sapé, qui roule en Mercedes" (sic, j'vous jure ... c'est Madame qui va être ravie d'apprendre que je suis riche ...) !

Je pense qu'on est sauvés ... la Wallonie va aller loin !

Retour aux Trabant, Volga et autres Wartburg d'Etat dans les rues de Liège et Charleroi ... à moins que ce ne soit l'inverse !

17 octobre 2018

Voila, les élections communales sont derrière nous !

Elles ont livré leur verdict, qui est excellent pour notre liste et pour notre MayeuR, en particulier.

Je livrerai mon analyse complète dans quelques jours (après le Village des Saveurs) car il y a de nombreux enseignements à tirer de ce scrutin, surtout pour celles et ceux qui brigueront un mandat exécutif dans les prochaines années.

Je conserve les attributions que je souhaitais conserver : la Présidence du CPAS et l'Echevinat du Tourisme ... tout en réalisant mon "moins bon" score personnel, depuis 2000 !

829 voix... tout de même ! (Comparativement à beaucoup de villes et communes, cela reste "du costaud")

Mais, c'est, sans aucun doute, de cette dernière élection dont je suis le plus fier car ce sont des voix "personnelles" ! A l'issue d'une campagne électorale sans affichage, sans présence assidue dans des festivités ou soupers où je n'avais jamais mis les pieds, sans même ma traditionnelle et annuelle "Garden-party" !

Affrontant - seul - 9 candidat(e)s, toutes et tous bien placé(e)s sur leurs listes respectives, dans mon propre village (le plus grand de l'entité...).

Sachant que la nouvelle liste "citoyennne" serait beaucoup plus forte dans les villages qu'à Hannut-centre ... ce qui s'est vérifié.

Hannut n'est plus un "gros village" où tout le monde se connaît !

C'est mon premier message à destination de mes futurs successeurs, à Thisnes et dans chaque village ...

8 octobre 2018

La dernière ligne droite est en vue !

Ouf ... j'avoue que la fatigue commence à se ressentir.

Micro-trottoir, ce matin, en allant faire quelques courses. Ce n'est évidemment pas un sondage d'opinion ...

Mais rares sont les opinions divergeantes !

Je pense que nous pouvons être relativement optimistes ☺ 

3 octobre 2018

Cette campagne électorale est la plus bizarre des quatre vécues jusqu'ici !

Les mots "citoyen" et "transparence" sont utilisés à-tout-va !

Cela signifie-t'il que, nous, mandataires sortants, sommes des "Martiens opaques" ... ?

Laissez-moi sourire, voire franchement rire, parfois.

C'est juste un lexique destiné à surfer sur une supposée vague du ras-le-bol !

Des manoeuvres visant à reporter au niveau communal la frustration de certaines personnes vis-à-vis de matières fédérales ou régionales qui ne concernent en rien notre travail quotidien, depuis 1995.

Rendez-vous le 14 octobre au soir, pour voir si les Hannutois en ont autant ras-le-bol de la majorité en place que certains veulent le faire croire !

Même la presse, unanime, n'y croit pas.

Mes rencontres, en rue, sur les Petits Marchés ou autres rendez-vous locaux ne vont pas - du tout - en ce sens.

Je n'y crois pas, une seconde ...

27 septembre 2018

J'ai pris la décision de ne plus jamais réagir "à chaud" aux commentaires observés sur Facebook !

Pourtant, ça démange quand je vois une citoyenne se plaindre de l'organisation des 20 ans du Beau Vélo de Ravel au centre-ville !

"Encore pour Hannut et jamais rien dans les villages" (sic) ...

On sort de 17 fêtes de villages, qui ont parsemé l'été, plus inventives les unes que les autres !

Il y a du sport, du théâtre, de la musique, des expositions, des cortèges de Halloween, des fancy-fair, des apéros villageois, le "Tour des Villages", la Fête des Voisins et j'en passe ... beaucoup !

Sans parler, évidemment, des innombrables dîners, goûters et soupers !

Invraisemblable est le mot qui me vient à l'esprit ...

15 août 2018

Je suis choqué !

Choqué par la haine aveugle d'individus qui, sur les réseaux sociaux, comparent notre Liste du Mayeur à des "Collabos de l'extrême-droite flamande qui dirigent seuls le pays" !

Choqué par cette haine envers le MR "national" qui déborde sur des gens qui font leur travail, pour leur ville, leur village, avec un coeur "grand comme ça".

Choqué qu'on ramène tout à ce clivage gauche-droite.

Choqué par cette gauche archaïque qui n'a jamais avalé d'être écartée du pouvoir après 35 ans de dégâts incommensurables pour la Wallonie.

Choqué par l'endoctrinement populiste, vraiment !

On ne fait pas de la politique pour se faire insulter, jamais ...

A moins que certains ne perdent (déjà) leur sang-froid !

4 août 2018

La campagne électorale 2018 est très particulière, en ce qui me concerne.

Pas que je sois moins motivé qu’en 2000, 2006 ou 2012 !

Mais c’est la première sans Hervé JAMAR.

En allant rendre hommage à Henri Sonck, mercredi dernier, ça m’a fait tout drôle de retourner au 15 du Chemin des Dames, là où tant de choses se sont passées entre 1995 et 1999.

Tout drôle, aussi, de m’asseoir aux côtés d’Hervé et Catherine à l’Eglise, lors des funérailles.

Je n’arrive décidément pas à me faire à son absence à nos côtés.

Manu et toute l’équipe regorgent de qualités, sans aucun doute, et c’est un honneur d’être devenu, quelque part, le « sage » de la bande, depuis le retrait de Jean-Claude.

Mais Hervé est « venu me chercher » en 1994, m’a propulsé en 2000, m’a conseillé en 2006 et 2012 … en rassurant ma famille, ce qui était, à mes yeux, le plus important.

C’est un vide, quoi que je puisse faire pour m’y habituer.

Je reste au service de la nouvelle équipe, jeune, dynamique, motivée … et parfois débordante de ces qualités.

Mais une campagne électorale reste une période particulière où tes voisins, tes amis, les gens, en général, sont plus « attentifs » à ce que tu dis et fais.

Je n’ai plus l’âge à aller coller des centaines d’affiches et à distribuer des centaines de cartes de visite.

On ne se « bat » plus à bientôt 65 ans, comme on le faisait à 45.

Ou plutôt, avec d’autres armes …

19 juillet 2018

Mes équipes, au CPAS, sont très surprises de ne pas trouver dans la presse une ligne sur la présentation de l'excellent compte 2017, de l'audit de la Résidence Loriers, de la modification budgétaire 1/2018, au Conseil communal du 12 juillet dernier.

Personnellement, je suis aussi surpris, mais ça me convient !

Un CPAS, c'est comme un arbitre de football : quand la presse n'en parle pas c'est qu'il a été bon.

19 juin 2018

La compagne électorale a commencé depuis quelques semaines, au gré des présentations des futurs candidats.

J'avoue ne pas encore être "entré dedans" comme ont dit ... mais c'est ainsi lors de chaque échéance ... je suis un "diesel" !

Une chose me frappe, à ce stade : le nombre de chandidat(e)s de mon village, Thisnes.

Tête de liste Ecolo + deux autres candidats / probable tête de liste H+ et 3 autres candidats (à ce jour ... mon petit doigt me dit que ce n'est pas fini ...) / silence radio actuellement, au PS, mais ça va venir si j'en crois radio-trottoir ...

Bref : les Thisnois vont être fort sollicités !

Chacun sait que c'est le plus "gros" village, après le centre-ville, et qu'il y a 2 sièges qui s'y "disputent" ...

... et j'ai bien l'intention de les conserver dans l'équipe :-)

6 juin 2018

Réflexion d'un voisin lors de la tournée d'invitation à la Saint-Martin : "Il y a encore 4 mois pour les élections, on était déjà pollués sur Facebook, voila que ça commence avec Instagram ! J'espère que tu ne vas pas, aussi, nous casser les ... avec ça" !

Que nenni !

2 juin 2018

C'est vrai que les Petits Marchés, le Village des Saveurs et le Marché de Noël constituent une carte de visite intéressante !
Mais ce n'est que la face visible de l'iceberg.
Comme j'en discutais, hier soir, entre amis, c'est surtout la gestion du CPAS, la remise à niveau de tous les secteurs pour un avenir serein et la création de nouveaux projets, qui sera ma fierté, quoi qu'il advienne !
C'est moins médiatisé, sans doute, mais c'est "les mains dans le cambouis" au quotidien, aux côtés de gens extraordinaires.
Et ça, c'est une fameuse expérience de vie !

Et, comme ils disent : "Pas mal pour un chanteur populaire ..." !

Mais bon, évidemment, ce sont mes amis ...

26 mai 2018

Une petite semaine d'oxygénation en Côte d'Opale, mon refuge traditionnel !

Pour faire le point sur les échéances de cette année ... qui en compte beaucoup.

Les élections : et après !

Une retraite iodée pour déterminer "la suite" dans tous les cas de figure.

Car, à près de 65 ans, l'essentiel désormais se trouve dans la qualité de vie de la famille et, surtout, de l'avenir de la propriété familiale, après les élections communales ... quand on saura si c'est "stop" ou "encore" !

Vendre l'une des deux maison, les deux, aucune !

On a pu envisager toutes les solutions, sereinement, loin du tumulte de la campagne électorale qui a bel et bien commencé !

Sans influence de qui que ce soit !

Rien que cela, c'est précieux !

30 avril 2018

Image

 

15 avril 2018

Il faut parfois un "déclic" pour oser une nouvelle orientation.

Les grandes décisions, celles qui marquent une vie, se prennent toujours sans précipitation ... mais, souvent, à la suite d'événements plus ou moins fortuits.

La grande question à la suite du décès de mes parents était : "Qu'allons-nous faire de la maison familiale, accolée à la nôtre ?"

Ce sera donc une vente de l'ensemble pour rebâtir un nouveau projet ... en espérant qu'il puisse se développer à Thisnes, mes racines.

2 avril 2018

Une "première" qui a fait des dégâts hier !

En 9 années de Petits Marchés artisanaux, c'est la première fois que je place les artisans, à 6h30, sous une copieuse drache.

La bronchite guette ...

30 mars 2018

Il y a une constante dans ma carrière professionnelle, dans le secteur public, débutée en 1973.

Ce sont toujours, et automatiquement, les éléments les moins bien cotés par leurs supérieurs hiérarchiques qui se plaignent le plus et revendiquent le plus !

CQFD

25 mars 2018

Un voisin m'observe, hier, en train d'accomplir mes 4/5 kilomètres de marche (presque) quotidiens.

"Belle allure" me lance-t-il !

"Oooh oui, on essaye".

"A nos âges, il faut s'entretenir", poursuit-il, "bientôt 60 ans toi ?"

"Ben non, bientôt 65" !

"Ah ben, tu ne les fais pas !"

On me dit cela régulièrement, et ça fait plaisir. 

Mais ce que je sais, c'est que si l'apparence extérieure reste correcte, le moteur, lui, a les kilomètres au compteur !

Tout cela pour dire que j'admire mes collègues, plus jeunes, beaucoup plus jeunes pour certains, qui se multiplient aux 4 coins de l'entité en cette année électorale qui commence.

Je les envie aussi, parfois !

Mais il faut raison garder.

Les kilomètres que le moteur peut encore parcourir sont, sans doute, les plus précieux ...

16 mars 2017

Facebook te rappelle parfois de "bêtes trucs" !
Mais parfois aussi que tu as réalisé de belles choses, dont le souvenir finit par s'estomper.

Saga Africa avait, certes (et chez certains), l'image d'une grande fête africaine. Mais c'était surtout une formidable aventure humaine (bien avant que cela ne devienne "à la mode", à l'avant des médias et des "grandes causes").

L'année la plus enthousiasmante était, sans aucun doute, la 5ème édition, en 2015 !

On avait ajouté des colloques, des groupes de réflexion, notamment sur le phénomène ... migratoire, en présence de 9 ambassadeurs africains et de hauts responsables du SPF Affaires étrangères.

C'est souvent enthousiasmant (mais difficile ...) de sortir des sentiers battus ...
Et, dans le contexte actuel, un tel souvenir, ça réchauffe ...

Image

14 mars 2018

C'est une chose que j'avais observée il y a bientôt 18 ans, après une première petite année en qualité de Premier Echevin !

La population exige que ses représentant soient intègres, honnêtes, droits, irréprochables ... sauf, souvent, quand il s'agit de défendre son propre intérêt. Alors là c'est plutôt du style : "Et tu ne sais rien faire pour nous" ?"

En 18 ans, cela n'a pas changé !

Moi non plus ...

23 février 2018

Parce que les Conseil de l'Action sociale se déroulent en dehors de la présence de la presse, les débats s'en trouvent souvent plus sereins. C'est un fait et une bonne chose !

La presse ne relate souvent que les décisions qui sont légalement soumises aux Conseils communaux, comme les budgets ou comptes.

La population est donc rarement informée d'orientations essentielles, comme la sortie d'indivision de la FONDATION LORIERS.

C'est, sans doute, l'action la plus importante de toute la législature actuelle, car elle a une incidence déterminante sur l'assise financière du CPAS pour les 20 prochaines années.

Attendue depuis plus de 30 ans, maintes fois tentée et reportée en raison d’obstinations, de divergences de vues, entre mandataires des quatre communes et CPAS (Hannut, Orp-le-Grand, Ramillies, Wasseiges), c’est une réalité depuis 2015.

Un travail de longue haleine, initié par Hervé Jamar en 2013, porté par les 4 Bourgmestres et les 4 Présidents de CPAS, qui a enfin porté ses fruits : c’est un accord politique majeur pour le CPAS de Hannut. Certains parlent même d’un accord historique !

Les nombreux hectares de terres dont la Fondation était propriétaire en indivision ont été équitablement répartis entre les 4 CPAS, tandis que Hannut conserve le bâtiment de l’ancien Home de Crehen.

La créance des 3 CPAS partenaires de la Fondation envers le CPAS de Hannut s’élevait à 680.000 euros !

Cette dette s’est accannutHannutumulée pendant une vingtaine d’années à la suite de désaccords profonds sur la gestion de l’institution et faisait l’objet d’une procédure judiciaire lancée par les 3 CPAS contre Hannut !

Cette dette a été annulée par l’accord intervenu, en échange de l’abandon de la procédure judiciaire, longue et coûteuse.

Mais ces 680.000 euros représentaient, aussi, une énorme épée de Damoclès suspendue au-dessus des finances du CPAS de Hannut qui allait, tôt ou tard, devoir l’intégrer dans son bilan. C’est avec cette hypothèse constamment à l’esprit que le Conseil a travaillé à l’assainissement des finances du CPAS à long terme.

Ceci avec l’aide de la Ville qui a remis sa dotation au CPAS (presque) à la hauteur de ce qu’elle était en fin de législature précédente, à savoir, progressivement, de 1.600.000 euros jusqu’à environ 1.900.000 euros en 2016 et 2017.

Le Conseil de l'Action sociale est fier d'avoir pu mettre la totalité de cette dette en "irrécouvrable" : en trois ans seulement, cette "épée de Damoclès" a disparu.

Ce sont des initiatives de ce type qui ne feront jamais la "une" des quotidiens, mais qui résultent d'un vrai travail de fond ... indispensable !

8 février 2018

Bien qu'à l'intérieur de la "machine" depuis bientôt 24 ans, je n'arriverai jamais à comprendre la logique de l'agitation de l'année électorale !

Croit-on vraiment que les gens sont stupides pendant 12 mois ?

Il est vrai que je n'ai jamais connu l'opposition ...

31 janvier 2018

Il y a des jours où tu te rends vraiment compte que la santé est le bien le plus précieux.

Nous n'avons plus envie, Chantal et moi, d'entrer dans des polémiques stériles, de disserter à perte de nuit sur des sujets qui n'intéressent pas grand monde, de tenter de plaire au monde entier !

Nous avons travaillé, beaucoup, tous les deux, avec notre manière d'être et de voir les choses.

Nous avons créé beaucoup de choses ensemble, car elle m'a soutenu et accompagné, chaque minute, dans toutes les étapes de mes différentes carrières, que ce soit l'orchestre, la Justice ou la politique !

Et elle me soutient, une fois encore, dans cette dernière campagne, car ce sera la dernière !

Elle sera intense car nous avons envie de récolter - enfin - ce que nous avons semé pendant 45 ans !

Retraités tous deux, nous avons envie de vivre une dernière législature créative et responsable, par cette sérénité qu'apporte l'expérience.

Sérénité aussi par l'entourage de nos amis de toujours et d'autres, plus récents.

Sérénité enfin par l'équilibre qu'apportent de nouveaux projets familiaux d'embellissement de notre cadre de vie, enfin débarrassés des contraintes imposées par les orages de la vie.

Sérénité ! Ce sera le maître-mot en cette année 2018.

18 janvier 2018

Le Festival du film d'amour de Mons est blanchi !

La belle affaire...

Ce qui me choque c'est l'accaparement par les grandes villes des budgets de la Communauté Wallonie-Bruxelles.

Des millions d'euros, chaque année, pour peaufiner leur image.

Essayez, vous, petites villes, d'obtenir un subside pour apporter un peu de qualité dans le paysage culturel hesbignon : pas de budget disponible !

Ben non tiens !

Faudra bien aller à Mons voir des films d'amour ou à l'Opéra de Liège ... j'en rilgole(tto) !

11 janvier 2018

Pour une fois, un commentaire sur l'actualité.

Rentrée à la Chambre ! Quel pitoyable spectacle de cette opposition acharnée à la perte du Premier Ministre. Des mots, des insultes, des raccourcis idéologiques.

Ils font feu de tout bois à la moindre occasion avec une véhémence rarement observée.

Mais personne, personne, ne relève que la politique du "on rase gratis" menée par tous ces gauchistes, depuis plus de 40 ans, a mené le pays au bord du gouffre.

Il faut bien, à un moment, dire la vérité aux gens ! Leur dire que, si on ne prend pas des mesures, on ne pourra plus payer les pensions, les soins de santé et l'armada, unique au monde, d'aides diverses.

Pour pouvoir payer tout cela, il faut que l'économie tourne, tous les jours. Et sans grèves idéologiques ménées par des syndicats à la solde de tous ces partis de gauche qui font croire que "le changement" c'est revenir à des solutions qui n'ont pas marché, ni en Belgique, ni ailleurs.

Bref : marre de cette gauche archaïque qui ne prône qu'un retour au passé et la lutte des classes. Qui ne survit que grâce au clientélisme, aux combats syndicaux dignes du 19ème siècle et aux "petits copains", scientifiquement "placés" et grassement rémunérés pour cadenasser l'opinion publique via des médias asservis. 

6 décembre 2017

Notre ami Jean-Claude JADOT a été choisi comme tête de liste à la Province pour les élections 2018.

C'est une excellente chose pour Hannut !

Car, croyez-moi, Liège-Métropole n'en a pas grand chose à faire de la Hesbaye, eux qui croient que la Province de Liège s'arrête à Awans.

De l'autre côté, les Hutois ne sont pas mal non plus. Au-delà de Vinalmont, c'est la brousse ...

Les ruraux vont devoir se battre pour grapiller quelques miettes et là, on sait qu'on peut compter sur Jean-Claude !

Quand j'observe que certains Hannutois critiquent le rapprochement aquatique avec Landen, il suffisait de déambuler dans les allées du Marché de Noël, ce week-end, pour entendre que l'avenir économique et touristique de Hannut c'est - aussi - là qu'il faut le travailler ...

24 novembre 2017

Quand tu lis sur la page Facebook du parti que le projet est initié par Ecolo, alors là tu te dis vraiment que la campagne électorale 2018 va être bizarre !

Hannut Ecolo

23 août · 

Un projet initié et soutenu par notre Conseiller CPAS Johan Volont porte ses "fruits" (ou ses légumes ;-) ) 
http://hannut.blogs.sudinfo.be/…/hannut-les-legumes-de-l-et…

HANNUT > LES LEGUMES DE L’ETA DANS LES SUPERMARCHES - Hannut

L’Aurore en négociation avec Delhaize et Intermarché pour écouler sa production maraîchère Le projet de culture maraîchère bio développé...

HANNUT.BLOGS.SUDINFO.BE

18 octobre 2017

Je lisais hier une interview de Claude Eerdekens, Bourgmestre d'Andenne, à un an des élections communales.

Au-delà des qualité et des défauts du personnage (et c'en est un ...), il y a une chose que je trouve extraordinaire.

Il dit : "Avant je voulais plaire, maintenant je décide" !

C'est, sans doute, l'un des maux de la politique communale : c'est très difficile de dire "non".

Mais c'est vrai qu'avec l'âge, ça devient moins compliqué ...

9 octobre 2017

"Elle a tout d'une grande" ... disait un célèbre slogan dans les années 80 !

Et notre bonne ville de Hannut colle à ce slogan.

A la pointe dans certains secteurs, à la préhistoire dans d'autres.

Hier encore, un passant m'interpelle à hauteur de la rue Albert 1er : "Que se passe-t'il au Marché couvert ce week-end, il y a plein de voitures ... ?"

  • Quand on sait que 75% des manifestations d'ampleur, organisées à Hannut, le sont à cet endroit,
  • Que presque la totalité d'entre elles sont organisées au profit d'oeuvres, de clubs ou d'associations,
  • Qu'organiser une manifestation sérieusement coûte très cher ...

Alors je pense vraiment qu'il est temps de se doter d'outils professionnels de communication !

L'image de la ville, de son dynamisme, de ses commerces, du foisonnement de son tissu associatif, y gagneraient beaucoup.

Il se passe toujours quelque chose à Hannut ... entend-on souvent !

Encore faut-il que cela se sache ...

27 juillet 2017

Nouveau Gouvernement wallon !

Quand je vois la photo de famille, je me dis que (je suis certain que ...) si Hervé avait eu le portefeuille de Valérie De Bue, en 2014, il serait toujours là ...

Il a pris une autre voie et on ne revient pas en arrière.

Quant aux pleurnicheries des socialistes !

Voila ce qu'écrivaient hier plusieurs quotidiens :

"Les chiffres ne mentent pas. Le PIB de la Wallonie est inférieur de 12 % à la moyenne européenne, en ce compris le Portugal, l’Italie ou la Grèce. Et ce serait pire si l’on retirait le riche Brabant wallon, alimenté par les résidents bruxellois et les expatriés internationaux.

Même si les élus socialistes n’ont pas tous démérité, il fallait absolument infléchir une politique dominée par un parti au pouvoir depuis trente ans et majoritaire en Wallonie depuis près d’un siècle".

Alors, Messieurs les pontes socialistes ... la Wallonie se redresse ?

Ne nous faites pas rire !

 7 avril 2017

Il y a bien longtemps, lors de ma première carrière administrative dans l'Ordre judiciaire, il y avait une constante : les collègues les moins appréciés et les plus critiqués par la hiérarchie étaient toujours celles et ceux qui revendiquaient le plus, du haut de la certitude qu'ils avaient d'être irréprochables !

On les appelait les "grandes gueules" ... aussi dénommés "syndicalistes", qui essayaient de rallier les autres services, voire les services extérieurs, à leur cause ...

Ils/elles avaient toujours trop de travail, étaient débordés, en faisaient beaucoup plus que leur contrat de travail le demandait. C'était aussi, mais ce n'est qu'un hasard ..., celles et ceux qui avaient épuisé leurs jours de congé en septembre puis ... tombaient malades, avec une régularité qui correspondait - chirurgicalement - à leur rythme de congés habituels !

Et, lorsqu'est intervenue la procédure d'évaluation, ils/elles tombaient des nues lorsqu'ils/elles se voyaient affublés d'une note "réservé" ou  "insuffisant" !

La "surprise" passée, on se met à gamberger ! Houlaaa, aux abris, c'est que ça devient sérieux, la hiérarchie ne rigole plus !

La solution "espérée" par la même hiérarchie : une solide remise en question et une "rentrée dans le rang" du travail bien fait ??

Que nenni ! Courriers de réclamation, manifestement bien pilotés par un conseil avisé, et préparation minutieuse de tout recours utile.

On n'a tout de même pas glandé pendant 20 ans, en toute impunité, pour "tomber" aussi bêtement ?

Haro sur la hiérarchie, aveugle à nos revendications légitimes ! Camarades : aux barricades, dans la rue, mettons le feu ...

Passé de l'autre côté de la barrière, j'observe que rien n'a changé ...

Je respecte totalement le syndicalisme de "proposition", jamais le syndicalisme de "protection" ...

Et si je dois proposer une seule chose, en cette fin de mandat, c'est bien d'en finir avec ces gens qui pourissent l'ambiance de travail de dizaines de travailleurs qui - eux - s'appliquent, chaque jour, à faire correctement leur boulot !

Au moins je transmettrai à mes successeurs une situation saine, débarrassée de ces hypocrites ! 

29 mars 2017

Le stress monte au sein de l'équipe : c'est la reprise des Petits Marchés artisanaux, ce dimanche.

Il y a toujours cette incertitude liée à la météo, bien que la chance soit souvent du côté des audacieux ;-)

Ce site est personnel, j'y laisse parfois quelques commentaires que je ne souhaite pas poster sur les réseaux sociaux.

Si une chose reste de ma carrière politique, dans la mémoire collective, ce sera sans doute cette initiative ! (Avec le Village des Saveurs et le Marché de Noël).

Quelque part, c'est dommage car il y a eu bien d'autres choses ! Mais c'est cela qui restera ma "création" la plus populaire.

Et, lorsque je céderai le relais, je suis certain désormais que tout cela continuera !

Parce qu'il y a une équipe derrière tout cela.

Une vraie équipe qui me seconde désormais dans un autre registre, où elle fait preuve de tout autant d'efficacité.

Il faut parfois pouvoir sortir des sentiers battus ... mais pour cela, il faut d'abord sortir du cadre administratif !

Et ça, c'est une autre paires de manches ...

Quand on a compris cela, on a tout compris !

25 mars 2017

http://www.lecho.be/economie-politique/belgique-elections/Le-PTB-devant-le-PS-A-la-RTBF-on-demande-a-voir/9876588

Panique à la RTBPSF ... His Master Voice !

Que le PTB passe devant ... passe encore, mais que le MR limite les dégâts, malgré tous leurs efforts de désinformation, là Elio et Laurette s'étranglent.

Pire, les autres médias non contrôlés par le Boulevard de l'Empereur vont en faire leurs titres ... !

Jean-Pierre Jacqmin est en route vers le bagne, Johanne Montay est en congé de maladie ...

16 mars 2017

Rien qu'une petite vanne !
J'ai eu récemment ma première expérience d'une audience d'un Tribunal ... de l'autre côté de la barre.
Après 30 ans d'expérience au sein du Pouvoir judiciaire, je n'arrive pas à comprendre ce que chacun sait : les Juges du Travail penchent à gauche, toute, mais vraiment toute !
Les employeurs, que tu sois public ou, horreur, du privé, t'es des gros cons exploiteurs, d'office, avant même que ton avocat ouvre la bouche ! Et t'as intérêt à avoir un bon, qui laisse pas plaider l'autre 50 minutes sur les 60 accordées ... avec la bienveillante bénédiction du Tribunal, ben oui, pôôv gens ... !
C'est le béa-ba de l'extrême motivation d'un(e) Juge du Travail : le travailleur a toujours raison ... vas-y et démontres le contraire ...
Z'ont même pas lu le dossier, c'est une évidence, ils attendaient les plaidoiries ... mais on attend hein, on attend l'arrivée de la Vérité programmée ...
C'est la juridiction la moins objective du pays, depuis des décennies, tout le monde sait cela ... et personne ne dit rien !
Même l'avis de l'Auditeur, qui - lui - a lu le dossier, on s'en balance comme de la Justice !
Navrant !
Mais c'est, sans doute, la Justice qu'on mérite !

9 mars 2017

Avez-vous déjà observé que, dans les services publics, les personnes les plus incompétentes, les plus enclines à la roublardise, sont, paradoxalement, celles qui se disent indispensables !

Il y a désormais 45 ans que j'observe cela ...

Rien n'a changé dans la nature humaine sauf ... qu'il y a Facebook !

Et ça, ça change tout !

Parce que ces manipulateurs/trices arrivent faire croire leurs mensonges à des crédules qui n'attendent que ça !

Et, contre ça, toutes les hiérarchies du monde rament ...

7 mars 2017

Qu'une une décision d'un comité spécial du CPAS soit contestée, c'est la démocratie !

Mon devoir de réserve m'empêche de révéler la teneur de ces décisions mais je dirais, de manière globale, que certains bénéficiaires du CPAS se trompent d'institution : ce n'est pas un "bancontact" où on vient retirer de l'argent !

Chacun a des droits à faire valoir envers le CPAS de sa commune mais a, aussi, des devoirs à remplir, comme la Loi organique des CPAS (de 1976) le prévoit. Et, notamment, ceux qui consistent à rencontrer les travailleurs sociaux et leur apporter la démonstration de l'état de besoin.

Les Tribunaux du Travail constituent le degré d'appel de ces décisions, c'est organisé par la même Loi et c'est très bien ainsi.

Mais qu'on vous réveille en pleine nuit pour vous abreuver d'insultes, de "tous les mêmes, menteurs, pourris", là cela va trop loin !

C'est bien là que se trouvent les dégâts occasionnés dans l'opinion publique par les errements de quelques profiteurs du système démocratique belge, et wallon, en particulier.

Et ça, ça devient lourd, vraiment lourd !

26 février 2017

Etre à la retraite professionnelle permet de me concentrer à 100% sur mon mandat de Président du CPAS.

Je ne dirai pas que cela change tout ... mais cela permet une approche différente de ce métier. Car c'en est un !

Et cette période coïncide (enfin) avec une période stabilité au niveau des cadres de l'institution.

Depuis 4 ans, c'était, en effet, un peu "galère" avec les nombreux changements opérés (involontairement ou volontairement).

Je me réjouis que chacun(e) soit désormais bien en place !

Le CPAS est une institution qui n'apparaît pas régulièrement dans les titres des quotidiens ... mais c'est, comme les arbitres de football, quand on n'en parle pas, c'est qu'il a été bon !

  • La gestion de la Résidence Loriers est désormais stable :

- notre nouvelle Directrice a pris les choses en mains, notamment sur la correction du déficit INAMI (trop de personnes à l'échelle "O", peu de dépendance),

- les équipes soignantes ont pris leurs marques,

- l'équipe d'animation a été renforcée,

Nous allons désormais pouvoir travailler, tous ensemble, au projet de vie et au bien-être des résidents, sur des bases saines.

  • Le nombre de RIS continue à grimper et cela reste une source d'inquiétude.
  • Nous maintenons le cap de la réinsertion sociale via l'engagement d'articles 60 (nous avons quadruplé ces engagements en 4 ans).

L'ETA (Entreprise de Travail Adapté) commence enfin à "respirer" : nous espérons arriver à l'objectif fixé, à savoir le retour à l'équilibre en 6 ans.

Le projet de culture maraîchère est bien lancé et devrait apporter une visibilité accrue et apporter de l'eau au moulin de la stabilité financière.

La nouvelle crèche sera opérationnelle vers novembre 2017 : le chantier se déroule selon les prévisions.

Bref : le Président est heureux de voir que les efforts consentis par l'ensemble du personnel portent leurs fruits.

15 février 2017

Le plus difficile, lorsque de grands changements se produisent brusquement et simultanément, c'est de prendre du nouveau rythme, de conserver ce qui t'a toujours fait avancer : la passion et la patience !

5 février 2017

Remarquable analyse du lynchage politique du candidat François Fillon, en France !

https://blogs.mediapart.fr/regisdesmarais/blog/040217/lassassinat-politique-de-francois-fillon?utm_source=facebook&utm_medium=social&utm_campaign=Sharing&xtor=CS3-66

3 février 2017

Quand tu vois ce que tu vois (depuis des années ...),
Que tu entends ce que tu entends (depuis des années ...),
Que tu lis ce que tu lis (depuis quelques semaines ...),
Tu te dis que, finalement, vaut mieux ne pas réduire la surface de ta pelouse ... va y'avoir du boulot !

25 janvier 2017

On parle de Publifin, Nethys etc ... c'est d'actualité !

Parlons un peu de SOLIDARIS ! La mutuelle de la galaxie PS.

Qu'est-ce qu'ils viennent faire dans le monde des festivals pour jeunes ... sinon pour les draîner vers les structures dudit PS !

Le bien-nommé "Festival des Solidarités" arrose littéralement les jeunes de ce qu'ils cherchent et veulent voir/entendre ...

Rares sont celles et ceux qui en sortent sans une proposition à peine déguisée de la part d'une composante de la galaxie, arborant fièrement les tuniques rouges.

Et qui paie ces stars, recrutées à prix d'or, qui abreuvent cette jeunesse de concerts ... souvent excellents, il faut l'avouer !

Les filiales de NETHYS, le Gouvernement Wallon, le Gouvernement de la Communauté Wallonie-Bruxelles, la Loterie Nationale, pour la plus grande part !

Donc ... VOUS/NOUS ...

Chez ces gens, cela semble être la règle dans l'arnaque : plus c'est gros, mieux ça passe !

Cherchez l'erreur ...

19 janvier 2017

Enervé, très énervé, par tout ce foin provoqué par l'affaire "Publifin" !

Parce que nous, petits mandataires communaux, les plus proches de la population, sommes tous montrés du doigt : c'est le grand retour du "tous pourris" !

Je ne terminerai pas ma carrière avec une telle étiquette dans le dos ...

Car je fais partie de celles et ceux pour qui le service aux autres est vissé au corps depuis ma jeunesse. Je fais partie de celles et ceux auxquels l'engagement politique a plus coûté que rapporté.

Alors oui, les "révélations" du Professeur d'Université François Gemenne, malgré les plaintes et gesticulations des responsables de Publifin, sont vraies !

Si vous ne les avez pas lues : cliquez ici ==> http://m.levif.be/actualite/belgique/publifin-la-demission-des-lampistes-est-l-arbre-qui-cache-la-foret/article-opinion-593157.html

Tout le monde sait ça depuis la nuit des temps !

Lors de ma premières année comme Premier Echevin (2001), en"écolage", j'ai reçu un mandat conféré par le Conseil communal de Hannut, dans l'intercommunale SPI, à Liège : j'ai "touché" 125 euros par réunion pendant les deux années que j'y ai assisté à toutes les réunions du Conseil d'Administration. (1 par mois environ)

Je me suis ouvert à mes collègues du "manque de sérieux" de ce CA : certains élus, souvent provinciaux, venaient "dire bonjour" puis s'en allaient aussitôt, retenus par d'autres tâches ...

Et il m'a été répondu : "c'est comme ça partout ... et tout le monde s'en fout" !

Observant que notre Député-Bourgmestre, Hervé Jamar, avait peu de sympathie pour ces intercommunales (c'est peu dire ... il n'a jamais voulu faire partie de ces "bazars" comme il disait) ... j'ai adhéré à son analyse !

Par la suite, d'autres collègues m'ont convaincu du caractère "mafieux" de beaucoup de ces intercommunales, avec un "sommet" lors de la fusion de l'ALE et de l'ALG, décortiquée pour nous par un spécialiste ... exactement dans les mêmes termes que le Professeur d'Université !

Le Collège de Hannut, tout entier, s'est souvent trouvé en opposition avec toutes ces structures ... en vain !

Mais, le plus grave, à mes yeux, c'est ce "tous pourris" qui plombe désormais l'ensemble de la classe politique (dont essaye de se démarquer Ecolo, pourtant, lui aussi, mouillé jusqu'au cou... hormis quelques idéologiste de ce mouvement).

C'est toujours extrêmement frustrant de se trouver pointé du doigt, alors que votre intégrité est, sans doute, votre principale qualité ... qui fût, sans doute aussi, ... votre principal défaut !

Cela ne sert même à rien de vous justifier, de publier vos comptes, vos cumuls éventuels (inexistants, en l'espèce) : la population en a marre !

Et ça, ça m'inquiète ... bein plus que l'élection de Trump ou le Brexit !

Parce que c'est le "fond de commerce" de Raoul Hedebouw ou de tout autre illuminé qui fera surface bientôt ... n'en doutez pas ...

15 janvier 2017

Je serai toujours surpris par le défouloir que devient Facebook !

Ce sont des insultes, des grossièretés à tout va, dans beaucoup de commentaires d'une actualité somme toute banale.

Tu penses connaître des gens ... puis tu dérouvres ce qu'ils osent publier, bien calés derrière leur clavier, souvent avec quantité de fautes d'orthographe.

Et, souvent, tu tombes des nues ...

5 janvier 2017

L'humeur du jour : "Le temps qui reste à vivre est plus important que tout le temps écoulé".

Ce qui signifie aussi qu'il n'y a plus de temps à perdre...

Plus de temps à perdre en conflits, souvent générationnels, avec des gens qui ont encore tout le temps devant eux.

Plus de temps à perdre à attendre que la balance du "donner/recevoir" s'équilibre !

Je garde des passions, des projets, des envies ... mais à ma manière. 

4 janvier 2017

Une nouvelle Directrice pour notre maison de repos et de soins a pris ses fonctions ce 3 janvier !

Espérons que ce soit la bonne, cette fois ...

2 janvier 2017

La vie de retraité commence ...

C'est un autre rythme à trouver, va falloir un certain temps pour s'habituer !

29 décembre 2016

Je n'ai pas l'habitude de m'épancher sur ce sujet mais la mission d'un Président de CPAS n'est pas vraiment facile.

Une partie de la population voit en lui le degré d'appel, l'ultime recours, lorsque les assistantes sociales n'ont pas "accordé" ce à quoi les bénéficiaires pensaient avoir droit. Ce qui n'est pas le cas.

Une autre partie pense qu'il est plus facile de s'adresser à lui qu'aux assistantes sociales ... parce que, de toute manière, c'est lui qui décide. C'est tout aussi faux !

Ce qui est le plus difficile à vivre, ce sont les commentaires sur les réseaux sociaux, du style : "On ne fait rien pour moi au CPAS", "Vous n'êtes pas là pour aider les gens" etc ...

Il faut arrêter avec ces bêtises : le CPAS n'est pas responsable des situations dans lesquelles les gens se trouvent !

Et, bien évidemment, les assistantes sociales tentent d'aider chaque personne de manière individuelle et, j'en atteste, très professionnelle.

Mais, bon Dieu, qu'on cesse de croire "qu'on a droit à ... les voisins me l'ont dit" !

Les critères d'octroi des aides, quelles qu'elles soient, sont régis par des Lois et des règlements, pas par l'humeur du jour !

"Mais comment k'sa s'fait que les voisins touchent 1.100 euros et nous 867 ?" "C'est pas juste hein !"

... voir ci-dessus ...

45 minutes plus tard : "Ouai, bon, on fera avec ..." !

Il faut avoir beaucoup, mais vraiment beaucoup de self-contrôle !

Et, le soir, vous lisez le type de commentaire décrit plus haut !

J'admire "mes" assistantes sociales !

28 décembre 2016

Image

Je vais, sans doute, faire hurler mes amis écologistes !

Mais là, c'en est trop.

On peut discuter tant qu'on veut et faire des concessions politiques (je n'ai fait que ça toute ma carrière ...) mais je combattrai ce nouveau projet d'implantation d'éoliennes dans la campagne de Thisnes avec toutes les armes possibles et imaginables !

Trop is te veel !

La zone de Hannut n'a pas la chance d'avoir des parcs naturels, des zones Natura 2000 à profusion, est bien plane et bien venteuse : donc TOUS A HANNUT !

Quel juteux business pour toutes ces sociétés avides de profits et prêtes à "arroser" les communes (voir Lincent récemment...) pour arriver à leurs fins !

Il y a des éoliennes partout dans nos belles campagnes, notre seule richesse paysagère ! Et personne n'a scientifiquement démontré leur réelle utilité jusqu'ici ... sauf en mer du Nord où le vent est constant ! J'ai lu, relu et re-relu tous les arguments des pro et anti-éolien : je reste "anti", définitivement.

Ceci n'est pas une position officielle du Collège communal, bien entendu !

Mais si cette société ou l'un de ses sbires me fait l'honneur de me lire, qu'ils sachent que j'emploierai TOUS les moyens pour empêcher ce projet d'encerclement total de notre belle région !

Je ne me bats pas contre des nuisances constatées par les riverains d'autres parcs (bruit, effet stroboscopique etc ...) : c'est cette concentration en Hesbaye hannutoise qui est choquante !

Cela alors qu'aucun cadastre de déploiement éolien, scientifiquement justifié, n'est proposé par le Gouvernement wallon ...

C'est la raison pour laquelle tous ces vautours se précipitent pour créer un état de fait, pour imposer leur cadastre !

NON, NON, et NON, dans toutes les langues !

Une campagne de soulèvement régional sera lancée en janvier ! Si vous souhaitez nous rejoindre ...

20 décembre 2016

Image

8 décembre 2016

Image

Je ne vais pas dire que j'attendais le facteur mais, tout de même !

La bonne nouvelle est arrivée officiellement ce midi : je suis autorisé à faire valoir mes droits à la retraite tant en qualité de fonctionnaire statutaire (1974-2000) qu'en qualité de travailleur salarié (2001 - 2016), à la date du 1er janvier prochain.

J'aurai donc beaucoup mieux le temps de m'occuper de mes passions : ma famille, les amis et les événements que j'ai lancés. Mieux le temps aussi d'achever mon mandat de Président du CPAS et de surveiller le nouveau chantier de contruction de la crèche du CPAS.

De me faire plaisir aussi, ainsi qu'à la famille et aux amis.

Et après ?

Comme je l'ai déjà dit : on verra ce qui m'est proposé. Désormais, je suis en mesure de choisir ce que j'ai envie de faire ... ou pas !

19 novembre 2016

Le Conseil du CPAS de ce jeudi 17 novembre a été fort chargé en émotions diverses.

Les bases d'un CPAS modernisé sont en place !

- synergie avec la ville pour la création d'une cellule "marchés publics" commune,

- engagement d'un niveau 1 pour la création d'un service "infrastructures" (Bien nécessaire avec toutes nos nouvelles infrastructures ...) 

- lancement du projet de culture maraîchère biologique à l'ETA (Mise en oeuvre du subside de 70.000 euros de la Loterie Nationale),

- bonus de 20.000 euros pour travaux d'entretien cédés par la Ville à l'ETA,

- engagement de deux personnes pour dynamiser les animations à la Résidence Loriers (Mise en oeuvre du subside Maribel accordé par le Gouvernement fédéral - Mme De Block, Mrs Borsus et Peeters),

- lancement des travaux de construction de notre crèche de 59 places,

Et la partie moins protocolaire, verre d'accueil de notre nouvelle conseillère, Mélanie Mantulet.

Et, bien sûr, une pensée toute particulière pour ma concitoyenne Thisnoise !

Pascale Désiront a été une brillante conseillère CPAS, toujours positive et objective. Je lui souhaite un bel épanouissement au sein du Conseil communal, en remplacement d'Annaig Tounquet. Tout en étant certain que le travail d'un Conseiller de CPAS, bien que dans l'ombre, est très nettement plus gratifiant, surtout d'un point de vue humain, que celui d'un Conseiller communal. Mais bon, y'a la presse hein ...

12 novembre 2016

Si j'en juge par le nombre de mails ou messages reçus, vous êtes un certain nombre à suivre mes bafouilles sur ce site ... et puisqu'il faut tout expliquer, détailler, clarifier, afin que cela ne devienne pas "l'affaire du siècle", je m'exprime donc ci-dessous.

Je ne publie que très rarement des infos ou réactions à caractère politique sur mon mur Facebook parce que je sais que beaucoup de personnes qui me font l'honneur de m'apprécier ... n'apprécient pas du tout l'envahissement Facebookien par "les politiques" !

C'est donc ici que je me permets d'apporter l'un ou l'autre éclaircissement sur les questions qui me sont adressées.

Alors ... clarifions les deux "affaires" du moment !

Je n'étais pas présent aux cérémonies du 11 novembre ! Absence commentée, semble-t'il !

Il y a des priorités dans la vie ... et la santé de ma fille est tout en haut de la liste ! Je n'ai pas à étaler ici les moments difficiles qu'elle traverse. Notre place, Chantal et moi, était à ses côtés, point !

(NB. J'étais bien entendu présent la veille lors du Relais Sacré dans nos villages).

Ma retraite !

Oui, je prendrai ma retraite professionnelle le 1er janvier prochain. Et j'en suis ravi !

Cela ne signifie pas, bien entendu (les assurances ont été prises ...), que je dois mettre un terme à mon mandat ou renoncer à l'éventuelle poursuite d'un mandat, quel qu'il soit !

Comme dirait Jean Dufour ... donc voila !

11 novembre 2016

J'indique la date du 9 novembre 2016 en rouge dans mon calendrier.

J'ai pris un pari ...

On verra plus tard si j'avais raison ou pas ...

Mais je veux qu'une trace demeure, et ce sera celle-ci.

10 novembre 2016

Avec un peu de recul, quand j'observe les réactions "post-Trump-traumatiques" des grands éditorialistes qui ont "tout faux" depuis des mois, des politologues qui se prennent les pieds dans le tapis et les instituts de sondages qui essayent de démontrer que tout est dans la marge d'erreur, je me dis que l'hypocrisie a encore une belle marge de progression !

La même hypocrisie qu'on retrouve chez les mêmes pour prédire les pires tourments aux Français en mai 2017 !

Parce que la démagogie ne serait que "de droite" ?

La démagogie se trouve dans tous les extrêmes !

Et quand j'entends Raoul Hedebouw et ses sbires du PTB promettre tout et n'importe quoi et marteler la même haine de la classe politique "traditionnelle", je me dis que nous ne sommes pas loin ...

Ne me faites pas dire ce que je ne veux pas dire : Hedebouw n'a rien à voir avec un personnage aux discours aussi méprisables que Trump sur les femmes, l'immigration ou autres excès !

Mais la base du populisme démagogue est identique en touts points : tout ce qu'on propose est irréaliste, irréalisable, infinançable et tout ceux qui ne pensent pas comme lui sont des asservis à "l'establishment" traditionnel !

Comique non ??

1er novembre 2016

Journée du souvenir !

On avait l'habitude d'aller déposer une gerbe à Avennes, sur la tombe des parents de Chantal et une autre à Thisnes, sur la tombe de mes grands-parents.

Cette année, ce sera sur celle de mes parents ... c'est une toute autre paire de manches !

Qui l'eût cru, l'année dernière à même époque, quand ils avaient choisi les fleurs pour les tombes de leurs parents.

Mais je vais aller leur dire que je viens d'introduire officiellement ma demande de mise à la retraite fédérale, ça leur fera tellement plaisir ! C'était leur dernier tourment ...

Mon Dieu, si je m'étais aperçu plus tôt que je pouvais la prendre dès 2013 ... qui sait !

23 octobre 2016

C'est vraiment une année "exceptionnelle" !

D'un jour à l'autre tu baignes dans la satisfaction puis tu te trouves dans le trou.

Un projet se concrétise, un autre s'écroule.

Tu fais des projets en famille puis tout est remis en question sans aucun signe avant-coureur.

Tu envisages sereinement ta fin de carrière puis tu ne sais même plus de quoi sera fait demain.

Et j'en passe ...

C'est le lot de beaucoup de monde, sans doute, ... mais pas à ce rythme !

27 septembre 2016

A la veille de mon 63ème anniversaire, on peut dire que les décisions importantes ont été prises, après mûre réflexion, en famille, entre amis aussi ...

Le décès de ses parents, en six mois à peine, surtout pour un fils unique ... ça bouleverse tout ce qui était envisagé.

Il y avait trois décisions à prendre, dont l'une concerne, bien sûr, l'avenir de notre propriété familiale : nous vendrons celle-ci très prochainement pour refaire une nouvelle construction plus adaptée à nos besoins actuels et futurs.

Nous espérons, de tout coeur, ne pas devoir quitter ce quartier que nous aimons tant mais, s'il le faut, nous nous établirons un peu plus loin, sans quitter Thisnes, c'est l'objectif.

Ce seront 18 à 20 mois mouvementés, certes, mais pour un magnifique nouveau projet de vie ... qui risque d'en occulter bien d'autres ... !

C'est ainsi, c'est la vie ...

7 septembre 2016

Ce qui est particulièrement navrant en politique, c'est d'observer les réactions après une "bonne nouvelle", en l'occurrence l'octroi d'un subside pour la construction de la crèche du CPAS.

Et ça tire la couverture à qui en a fait le plus pour faire sortir ce projet de terre !

Mais les citoyens, qui pour la grande majorité ne savent même pas qui est Echevin de quoi ou Président de quoi, ils s'en foutent comme de leur premier biberon !

Mais c'est ainsi : chaque camp se fait "mousser" et espère que l'urne 2018 se remplira de gratitude !

Quelle foutaise ...

15 août 2016

Après une magnifique journée "pétanque" entre amis, le blues du lendemain !

Tu as fait le plein d'amitiés, d'émotions ...

Et tu repenses à ce qu'ils t'ont dit, chacune et chacun !

Profites du temps qui te reste : "on veut vous garder longtemps parmi nous" !

Prends du recul, prends le temps de vivre !

Après un pareil début d'année et tout ce qui en découle pour le futur... je crois qu'il est temps, effectivement.

24 juin 2016

Rend hommage au fair-play de l'opposition à l'occasion de la présentation du compte 2015 au Conseil communal !
Ces paroles m'ont profondément touché.
Car bien au-delà de la personne du Président, c'est le travail quotidien de deux équipes qui est ainsi souligné: le Conseil et le personnel.
Il faut du temps pour bâtir quelque chose de bien, des moyens aussi ...
A mon tour de remercier chaleureusement l'équipe (une vraie, majorité et opposition, qui se mouille le maillot) du Conseil qui m'entoure et tout le personnel, des cadres aux "petites mains", toutes et tous agissant quotidiennement pour le bien commun.

Une mention toute particulière pour notre Directrice générale, Mélanie Lazzari. Un concentré de compétence/intégrité/disponibilité/volonté/humanité ! Avec tout ce que nous avons connu depuis 2013 : chapeau bas ...
Il y a des jours où je regrette que le Conseil du CPAS se déroule à huis-clos ...

21 juin 2016

Il y a tellement de marchés artisanaux qui se créent partout, quand ce ne sont pas des apéros urbains ou villageois, qu'il va falloir à nouveau innover ! On dirait presque que le monde vient de découvrir l'artisanat ...

Trop nuit en tout et c'est le cas.

Au boulot ...

18 juin 2016

Il y a des jours qui marquent l'histoire, petite ou grande !

C'est un bête pari entre amis !

Hier, 17 juin, était une journée historique.

11 juin 2016

Quand je vois les amis, les potes, les connaisances (ou pas) qui nous quittent à (plus ou moins) mon âge ... il est temps de lever le pied ! Ce n'est pas que ça fait peur mais, à chaque fois, tu te dis qu'il y a moins d'années devant que derrière.

9 juin 2016

C'est une quinzaine qui m'aura marqué, sans doute, définitivement.

Non seulement sur le plan professionnel, mais aussi sur le plan privé, à plusieurs égards.

2 juin 2016

Il y a tant de haine dans les commentaires politiques que j'entends et lis sur les réseaux sociaux que je ne suis pas mécontent d'être plus près de la fin de ma carrière que du début.

Et, dans un coin de ma tête, pour l'avenir et la sécurité de ma famille, plus près de Landen que de Liège ...

28 mai 2016

Le privilège de l'âge qui avance est le détachement !

Un autre privilège est de garder les mêmes ami(e)s, le même entourage, qui partage, soutient ou te propose des projets.

Même s'il arrive qu'ils ne pensent pas la même chose que toi, au moins c'est clair, net, sans détour.

Il arrive que ça frictionne ... mais ça ne dure jamais longtemps.

Quand tu as compris ça, tu peux te regarder dans la glace chaque matin ...

27 mai 2016

J'aimerais tout de même qu'on m'explique la raison pour laquelle 20/30.000 personnes qui défilent dans les rues de Bruxelles, sonos à fond, dansant au son des derniers tubes (entre les incantations braillardes), ingurgitant une quantité astronomique de Carapils, auraient plus de poids que les 2 millions d'autres qui, le même jour, travaillaient !

Et des centaines de milliers d'autres qui n'ont pu se rendre sur leur lieu de travail à cause des premiers ...

C'est de l'intox totale d'une gauche d'arrière-garde qui tente de conserver son électorat ... car sa crédibilité, il y a longtemps qu'elle est perdue !

20 mai 2016

Image

14 mai 2016

Comme chaque année depuis l'abandon de cette initiative, les ambassades africaines commencent à appeler l'équipe pour s'inquiéter de n'avoir pas été invitées au vernissage de SAGA AFRICA !

C'est à la fois comique et, surtout, triste pour l'équipe.

C'était un concept unique en Belgique !

Nous n'avions plus les moyens de continuer ...

Dommage, vraiment dommage !

11 mai 2016

Je laisse mes humeurs en suspens pendant quelques temps ... 

Parfois, le silence est d'or !

5 mai 2016

Image

13 avril 2016

Superbe texte de Meryl Streep ... à méditer !

« Je n'ai plus de patience pour certaines choses, non pas parce que suis devenue arrogante, mais tout simplement parce que je suis arrivée à un point dans ma vie où je ne veux pas perdre plus de temps avec ce qui me blesse ou avec ce qui me déplaît. Je n'ai aucune patience pour le cynisme, la critique excessive ni pour les exigences d'une nature quiconque. J'ai perdu la volonté de plaire à celui qui n'aime pas, d'aimer à celui qui ne m'aime pas et de sourire à celui qui ne veut pas me sourire. Je ne dédie plus une seule minute à celui qui ment ou à celui qui veut manipuler. J'ai décidé de ne plus vivre avec la prétention, l'hypocrisie, la malhonnêteté et l'éloge pas cher. Je n'arrive pas à tolérer l'érudition sélective et l'arrogance académique. Je n'ai pas à m'adapter plus avec les affaires du voisinage ou avec le commérage. Je déteste les conflits et les comparaisons. Je crois à un monde de contraires et c'est pour ça que j'évite des gens ayant un caractère rigide et inflexible. En amitié, je n'aime pas le manque de loyauté ni la trahison. Je ne m'entends pas bien avec ceux qui ne savent pas donner un compliment et qui ne savent pas encourager. Les exagérations m'ennuient et j'ai du mal à accepter ceux qui n'aiment pas les animaux. Et pour couronner le tout, je n'ai aucune patience pour ceux qui ne méritent pas ma patience.»

Meryl Streep

10 avril 2016

Quand, au hasard d'une promenade dans le village, tu prends le temps de la papote avec un "ancien", ça remet pas mal de choses en place !
La même personne me disait, en 1999 : "Si tu veux faire de la politique convenablement gaillard, tu dois d'abord te dire que la seule pierre où tu auras ton nom, c'est ta pierre tombale" !

On appelle ça la sagesse ...

Aujourd'hui, il me dit qu'il est fier de moi !

J'en suis également très fier ...

28 mars 2016

(C'est de l'humour, même s'il ne faut pas rire de tout ...)

Il n'y a aucune mesure avec ce qui s'est passé le 22 mars dernier mais, dans notre pays surréaliste, si j'étais l'un des 4 Ministres du Climat, avec ce vent, je me méfierais de la responsabilité politique à assumer en cas de chutes d'arbres ou de tuiles, qui viendraient blesser quelqu'un ...

Mais comment ! Tous les météorologistes vous ont prévenus et vous n'avez rien pu empêcher ...

25 mars 2016

Et, évidemment, Johanne Montay, l'égérie médiatique de la gauche francophone, bave à en jouir sur le Gouvernement, suite aux supposés dysfonctionnements intervenus au sein des services de Police.
Faillait-il s'attendre à autre chose de la part de cette hystérique à la botte d'Elio !
Quel manque de déontologie, voire même de dignité !
La RTBF n'a jamais plongé si bas.
Scandalisé ...

20 mars 2016

J'ai un peu de mal à comprendre la logique de certains de nos décideurs !

Depuis 2000, les mandataires locaux perçoivent des salaires et ne sont plus rémunérés sur base de jetons de présence.

Ces salaires sont fixés par le Gouvernement wallon sur base de barèmes précis !

Pourquoi, dès lors, les années prestées comme mandataire public ne sont-elles pas intégrées dans le calcul de la date de départ à la retraite ?

Un peu comme si ce n'était pas un travail !

J'avoue que je ne comprends pas ...

7 mars 2016

Je pense que tous les "docs" donnent les mêmes conseils aux personnes qui veulent préserver leur santé !

- Arrêter de fumer.

- S'aérer.

- Eliminer toutes les sources de stress et de frustrations.

Les étapes 1 et 2 sont en cours ! Pas gagné mais la volonté est la, c'est un bon début ...

3 février 2016

Image

31 janvier 2016

C'est vraiment une période bizarre !

Toutes les activités avec mes amis, mes potes de toujours, sont toujours aussi agréables ... mais ils sont tous "jeunes retraités" et en profitent, manifestement ... différemment ! Leur "zénitude" face aux préoccupations quotidiennes fait plaisir à voir.

J'avoue que je commence à décompter les semaines ...

22 janvier 2016

De plus en plus inquiet face à l'avenir promis à nos trois concepts : "Les Petits Marchés artisanaux", le "Village des Saveurs", le "Marché de Noël" (et bientôt le "Food Truck Festival") !

Ces initiatives ont été - et sont toujours - le fruit de la passion d'une équipe minuscule.

C'est le fruit d'innombrables contact directs avec les artisans tout aussi passionnés et avec le public.

Tous les artisans nous vouent un profond respect pour cela : "C'est la chaleur humaine qui se dégage de votre organisation qui en fait la force" !

Bureaucratiser tout cela revient à en programmer la mort !

Les nombreux bénévoles se mettent au service d'une équipe qu'ils apprécient, pas d'une administration ...

A méditer ...

Jeudi 31 décembre 2015

Dernier jour de l'an !

Qu'il est difficile de recevoir autant de bons voeux pour l'année nouvelle ... quand on sait déjà qu'elle ne sera pas des meilleures.

Lundi 2 novembre 2015

Je pense avoir été, de longue date, l'un des "politiques" locaux les plus présents sur le terrain, dans les cérémonies officielles ou les manifestations festives.

Depuis quelques mois, je suis moins présent, je le concède.

Pas tellement que l'homme vieillit ... quoi que ... mais suite à une série ininterrompue de circonstances privées qui peuvent accaparer toute personne pour laquelle la famille, c'est sacré !

Vendredi 21 août 2015

Billet d'humeur ... d'un Président de CPAS, MR convaincu ... mais réaliste !

Et qui pense que rares sont celles et ceux qui se rendent compte de ce qui se passe !

Le CPAS de Hannut est l'un des plus "gros" de Wallonie en regard de la population desservie !

AUCUNE ville de 15.000 habitants ne dispose d'un CPAS qui offre autant de services ...

Nous devons être fiers de toutes ces décisions politiques successives, tous partis confondus !

MAIS nous devons aussi les assumer, tous ensemble ....

Dimanche 15 juin 2014

Il est vrai que je me fâche rarement, très (trop) rarement !

Mais quand j'entends circuler des ragots de comptoir tendant à discréditer le travail de l'équipe du CPAS, là je commence à perdre patience.

Oui, nous avons connu un démarrage difficile jusqu'à l'automne 2013 ! Comment pouvait-il en être autrement avec tous les changements intervenus en quelques mois ? Tant l'équipe administrative que l'équipe politique devaient trouver leurs marques.

Oui, nous travaillons bien et beaucoup : je l'affirme haut et fort. Nous avons pris d'importantes décisions, parfois courageuses, dans l'intérêt de l'institution, sans précipitation ni aveuglement.

Bien sûr il reste à régler quelques différences de points de vue en interne ... qui ne datent pas d'hier !

Quant au rôle du Président qui est, aussi, responsable du Tourisme, il est clair que l'effet "Facebook" alimente les comptoirs de l'entité : il est évident que les Petits Marchés y reçoivent plus de "temps d'antenne" que les décisions des comités spéciaux du CPAS ! Il serait irresponsable d'agir autrement, tout simplement.

En conclusion, une citation "adaptée" : 

Tout homme qui dirige, qui fait quelque chose, a contre lui ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui font précisément le contraire et surtout la grande armée des gens, d'autant plus sévères, qui ne font rien. {Jules Claretie}

Mercredi 17 juillet.

La Naïveté !

Elle est souvent considérée comme l’apanage des nigauds et des inexpérimentés. Mais si le candide n’était pas celui que l’on croyait ? Et si, sous une naïveté éclairée, se cachait une force capable de balayer nos idées reçues et de faire jaillir notre créativité ?

Flavia Mazelin-Salvi

Jeudi 18 juin.

J'ai quitté la présidence du Cente culturel, hier soir, avec une certaine émotion. 12 ans à se battre, ça laisse des traces ! Et il faudra encore et encore se battre pour faire admettre par ses pairs (car le public a compris, lui ...) qu'on ne fait pas de la Culture ou de l'animation touristique en restant le c.. sur une chaise.

Ce sont des métiers qui nécessitent un réseau de contacts, une forte dose de chaleur humaine, une disponibilité minute après minute, soirées et week-end compris, bref : un très gros investissement personnel de la part des acteurs de terrain (Je ne parle évidemment pas du "politique" ici ...).

Evidemment ce sont des métiers qui - parfois - s'avèrent plus agréables (vu de l'extérieur) que décortiquer des budgets ou dresser des plans de travaux, voire rédiger des convocation ou des procès-verbaux ! Mais ce sont aussi des métiers où les "clients" deviennent souvent des amis, grâce à la chaleur des contacts noués ... et entretenus !

Et c'est ainsi que les choses avancent, jamais par téléphone et surtout lorsque les moyens sont (très) limités ...

Mais il faudra encore se battre longtemps, Messieurs Dames, pour donner ses lettres de noblesse à cet emploi du temps très ... bizarre au sein d'une administration !

Chapeau bas à toutes celles et tous ceux qui continuent ... car beaucoup ont abandonné !

Dimanche 16 juin.

Verdict : légère fracture à la rotule. Pas trop grave mais tout de même, il y en aura pour quelques mois :-(

Jeudi 13 juin.

Toujours aucune nouvelle de la résonance magnétique ! Moral au plus bas ...

Mardi 28 mai.

Quand on est immobilisé on pense ! Et quand on pense trop, on s'emmêle les pinceaux ...

Je suis habituellement d'un naturel optimiste mais avec le recul que cette immobilisation forcée impose, de nombreuses questions me reviennent à tous propos. Professionnellement et en privé.

Je me repasse certaines situations en boucle ... et je n'obtiens pas plus de réponses ...

Bon, ben ... ça passera !

Dimanche 26 mai.

Quand on est une personne hyperactive, c'est lorsqu'on est immobilisé qu'on mesure l'étendue de cette activité !

Mais c'est aussi, sans doute, à cause de cette hyperactivité que l'accident est arrivé :-(

Jeudi 9 mai.

Il y a des jours où je me pose - vraiment - des questions devant le côté invraisemblable de certains comportements ! Je me demande parfois si je suis "normal" ou si ce sont "les autres" qui réagissent de manière bizarre.

Lundi 29 avril.

Je me demande si on se rend compte que le bénévolat vieillit et se raréfie !

Mercredi 24 avril.

Il y a des dynamiques, des "boost", des envies d'aller de l'avant qui vous prennent, comme ça, un beau matin.

Tout simplement parce que vous êtes bien dans votre peau, levé avec la "gniac" !

Dans ces cas-là c'est vraiment gai de travailler !

Dimanche 14 avril.

J'en ai encore la confirmation évidente depuis hier : les grandes théories de "management" se heurteront toujours à la réalité du terrain !

Traduction : relever le "niveau" de l'emploi est, sans doute, une excellente chose mais l'esprit d'équipe est bien plus important.

Et ça, on ne l'apprend pas à l'Unif ....

Samedi 16 mars.

Je suis moins présent qu'avant ... paraît-il ?

Ben ... non, pas du tout ... mais pas aux mêmes endroits. Nouvelles fonctions = nouveaux horizons.

La preuve

Mais le printemps arrive ....

Mercredi 6 mars.

Métiers passionnants que les miens MAIS je me demande néanmoins si je n'arrive pas en overdose ...

Samedi 16 février.

Je sens que je vais bientôt devoir m'excuser publiquement d'avoir "hérité" du dossier de la construction de la nouvelle maison de repos du CPAS.

Pas d'inquiétude - surtout - je me contenterai humblement de surveiller l'avancement de vos travaux. Je vais néanmoins vérifier que cela fait bien partie de mes compétences. On n'est jamais assez prudent ...

Je pense même partir en vacances le jour de la pose de la première pierre et, surtout, le jour de l'inauguration ... sait-on jamais qu'on me voit sur la photo !

Lundi 11 février.

Je suis assez "remonté" sur l'une ou l'autre personne qui, visiblement, tentent de discréditer SAGA AFRICA.

NON, cette organisation ne coûte pas 17.000 euros à l'asbl Hannut Tourisme Promotion : c'est faux, archi-faux et malhonnête de prétendre cela. De 2008 à 2011, le bilan financier de SAGA AFRICA a toujours été légèrement bénéficiaire.

En 2012, et pour la première fois, un léger déficit (environ 2.000 euros) sera constaté lorsque toutes les sommes encore dues seront versées sur le compte bancaire de l'asbl Hannut Tourisme Promotion.

Bien sûr, les mêmes diront ... grâce à l'intervention de la Ville dans la facture de location du matériel de la RCA !

Je dirai : ET ALORS !

Beaucoup d'autres manifestations - dont certaines attirent bien moins de monde - bénéficient également de cette intervention de la ville (Cross, patinoire, swimmarathon, Beach Volley, et de nombreuses autres). AUCUNE ne serait viable sans cette intervention financière de la Ville.

Alors qu'on cesse de viser sans arrêt cette organisation "différente"... que d'autres villes, bien plus impliquées dans la multiculturalité, nous envient !

En résumé : je peux comprendre que certaines personnes n'apprécient pas ce type d'initiative, comme d'autres n'en ont rien à faire du cross, du football ou des Petits Marchés, par exemple, mais colporter de fausses informations dans le but de nuire ou, pire, de se rendre intéressant, cela je ne peux l'accepter !

Samedi 2 février.

Je m'aperçois qu'il est parfois (souvent) très difficile de dire NON mais la responsabilité que j'endosse comporte aussi cet aspect.

Cela doit être compris par la population : ce n'est pas un guichet "ouvert" où on se sert ! J'admire le travail, l'écoute, la disponibilité des assistantes sociales. C'est un vrai retour à 1975 pour moi ...

Vendredi 1er février.

En rogne, mais vraiment !

Innover, proposer des animations originales : je pensais avoir démontré la fantastique créativité de l'équipe et de celles et ceux qui, désormais, prennent contact avec nous. Et cela avec des budgets ridicules !

Cent fois sur le métier il faut remettre l'ouvrage pour convaincre de l'utilité, encore et toujours !

LASSANT ...

Dimanche 20 janvier.

La plus grande difficulté que je risque de rencontrer dans mes nouvelles attributions (mais je m'en doutais ...) : réfréner ma sensibilité naturelle, ne pas prendre à coeur chaque cas qui m'est soumis comme si je pouvais, à moi seul, résoudre les problèmes du monde !

Après ma première permanence d'hier matin, je me rends compte que la "classe moyenne" est désormais atteinte par la crise économique. Après deux semaines de fonctionnement seulement, je comprends déjà beaucoup mieux la raison de la désaffection de certaines manifestations culturelles ou festives : les citoyens opèrent des choix en matière de dépenses. Et une partie de celles et ceux qui n'arrivent pas à faire ces choix ... se retrouvent devant moi !

C'est une prise de conscience terrible !  

Jeudi 27 décembre.

Un article de la DH nous apprend que les sociétés installatrices d'éoliennes n'ont toujours pas abandonné leurs projets d'implantations sur Hannut. Dans le débat pour/contre il faut admettre que c'est proche du 50/50 !

En tant que citoyen, je m'interroge sur leur utilité ... qui n'est pas prouvée. Il y a autant d'études qui démontrent leur efficacité que leur inutilité. C'est OK pour tout le monde ... mais "pas près de chez moi".

Dès le moment où personne ne parvient à me prouver que les éoliennes - en plaine - sont économiquement et écologiquement une avancée pour la planète, je ne suis pas prêt à avaliser un projet qui dégrade mon cadre de vie !

Samedi 8 décembre.

Là, ne comprend plus ... et ne cherche même plus à comprendre !

Je commencerai, certes, la législature "après tout le monde", mais j'ai bien l'intention de la passer avec professionalisme, enthousiasme et sans stress ... évitable.

Et, surtout, si ce doit être la dernière (sans doute), qu'on arrête de me bassiner avec des poncifs qui "devaient" me faire perdre pas mal de voix, de crédibilité etc... au sein du personnel communal, notamment.

Tu parles ! J'en ris encore !

La démonstration a été éloquente pendant toute la législature 2006-2012 : esprit d'équipe et d'initiative, sympathie, disponibilité, flexibilité => c'est, tout simplement, ce qu'attend la population => CQFD

Les "retombées", pour l'image de la Ville et ses projets futurs, de cette disponiblité, de cette sympathie, de cet esprit d'équipe qui anime notre petite cellule, sont, à ce jour, insoupçonnées, bien que déjà très perceptibles (RTBF notamment ...).

Qu'on nous laisse travailler sereinement, à l'abri des gesticulations puériles et états d'âmes dépassés ! Bon Dieu nous sommes au 21ème siècle !

Vendredi 7 décembre.

J'aimerais tellement être "comme tout le monde", normalement triste ou heureux en fonction des événements. Mais non : c'est toujours "trop" ! Dans le sixième dessous quand quelque chose ne fonctionne pas comme je le souhaite ou complètement dans les nuages quand tout va bien !

Dans les deux cas, ce n'est pas facile à vivre et encore moins facile à "suivre" pour l'entourage.

C'est, sans doute, dans les gênes ! Et j'ai beau essayer de corriger cela : le naturel revient au galop ... c'est énervant.

Mardi 4 décembre.

Soirée très bizarre pour moi hier. Vivre l'installation du nouveau Conseil communal depuis le couloir... après l'intensité de la campagne électorale puis des résultats du 14 octobre, c'est un peu surréaliste, après 12 années autour de la table de ce même Conseil.

Le Président du CPAS ne prêtant serment que le 3 janvier, c'est un Président désormais Conseiller communal de l'opposition qui va siéger au Collège communal pendant 1 mois ! Je suis donc en "congé" pendant 5 semaines

Je pense que c'est une aberration de la Loi communale de plus.

Lundi 26 novembre.

En mode tentative de gestion d'un agenda de malade ... !

Pas sûr d'y arriver ...

Mercredi 21 novembre.

De très méchante humeur ce matin. Quand j'observe ce qui se passe autour de moi, je me dis parfois que je suis le dernier des naïfs !

Et ça n'a rien à voir avec la politique locale, c'est personnel. Enfin b.... quoi. A 59 ans je pense avoir suffisamment fait de concessions sans jamais penser au "confort" personnel.

Mais il y a des limlites à tout ! Pas toujours chez les mêmes !

Mercredi 14 novembre.

Je ne dis pas que le bonheur est dans le pré ... mais, en tout cas, il n'est pas loin !

Jeudi 8 novembre.

Bon ben, la campagne électorale a laissé des traces : 3 kilos !

Sport ... me voici ...

Mardi 6 novembre.

Longtemps j'ai pensé que la sincérité paie toujours ! Aujourd'hui ... j'en suis certain.

Jeudi 1er novembre.

Rien que pour le jeu : imaginons ce qu'aurait donné la coalition à Thisnes avant la fusion des communes. (Aucune valeur scientifique, ni réaliste, bien sûr). Le collège échevinal, avant 1976 = 1 Bourgmestre et deux échevins. Ceci dit, notre village emporte tout de même 5 élus sur 25 ... pas mal !

Image

Mardi 30 octobre.

La seule chose que je regrette, dans les "détails" de l'accord de majorité, c'est de ne plus être en mesure de célébrer les mariages ! On ne peut pas tout avoir, évidemment ! Et je ne regrette pas mon choix ... juste une pointe de nostalgie. J'aimais beaucoup participer à ces grands moment de la vie.

Lundi 29 octobre.

Cette période est un peu moins "riches" en news. C'est effectivement la période transitoire avant l'installation du nouveau Conseil communal et celui du CPAS. C'est aussi la période que beaucoup d'amis ont choisie pour "souffler" un peu et ils ont bien raison.

Je n'en ai malheureusement pas la possibilité cette année ... mais cela viendra !

Dimanche 28 octobre.

Allez (Merci Louis ...), je vais préciser !

OUI, je prendrai mon mandat de Président de CPAS à coeur, comme je l'ai fait avec toutes les matières qu'on a bien voulu me confier jusqu'à présent. Mais il n'est pas question de "laisser tomber" mes secteurs fétiches, ma passion, depuis toujours.

Je pense faire "oeuvre utile", une fois de plus ... mais sans regrets et avec détermination. Et celles et ceux qui me connaissent savent - plus que n'importe qui - que je ne me laisse JAMAIS marcher sur les pieds, par qui que ce soit ... quand je l'ai décidé !

Mais ma sensibilité créatrice restera - aussi - ma ligne de vie ... tout en aménageant des temps de plaisir en famille !

Il y a 12 ans que ce n'est pas arrivé : c'est à l'ordre du jour, en point 1.

Samedi 27 octobre.

Pour la première fois depuis des années, peut-être même des dizaines d'années, j'ai envie de vivre "comme tout le monde". Prendre des vacances, profiter de la vie en quelque sorte.

C'est nouveau, ça vient de sortir !

Mardi 23 octobre.

Sensation étrange. Mélange de satisfaction et d'une forme de "peur de l'inconnu". J'avais surtout décidé de réorganiser ma vie à l'aube de mes 60 ans : voila que le destin s'en charge pour moi !

Je réfléchis à mes prochaines vacances d'été, j'envisage d'arrêter de chanter, le tri dans les amitiés qui "reçoivent mais ne donnent rien" a bien commencé, je réfléchis (enfin dira mon épouse) à une certaine forme de confort domestique : c'est focus complet sur ma vie personnelle. On dirait qu'étant arrivé à remplir la plupart de mes objectifs professionnels, j'ai décidé de "vivre" et que, désormais, personne ne se mettra en travers de ce chemin ! Quel changement en une semaine !

Dimanche 21 octobre.

Quelques réflexions en vrac.

Je suis ravi d'observer que plusieurs de mes colistiers adoptent une très belle réaction positive après un légitime "coup de blues". Leur campagne électorale 2018 commence ... maintenant : bravo !

Les premières options pour la réalisation du programme du MR 2012-2018 ont été envisagées ces derniers jours : j'aime beaucoup l'orientation que prennent ces discussions. En qualité de Président du CPAS, je ne pourrai pas être "acteur" de plusieurs d'entre elles ... mais en qualité de membre du Collège communal, j'apprécie cet esprit. Chacun a manifestement retenu le message de l'électeur.

Je reviens une dernière fois sur l'élection passée : merci à toutes celles et ceux qui m'ont adressé leurs chaleureuses félicitations. Cela fait "chaud au coeur" d'observer un tel soutien. Je dirais même, après coup, comme beaucoup d'entre vous : c'est un fameux exploit d'obtenir un tel score au départ de la 24ème position sur la liste. Rares sont ceux qui m'en ont parlé "avant" mais, désormais, je m'aperçois que beaucoup de monde "craignait" pour moi ... sans oser me le dire !

Samedi 20 octobre.

Il y a des jours où vos articulations et votre foie vous rappellent qui commande !

Mercredi 17 octobre.

L'immense joie manifestée par certains à l'annonce de la désignation d'un nouvel Echevin de la Culture est directement proportionnelle à celle, massivement exprimée par le monde associatif, de me voir conserver la tutelle de ce secteur en pleine expansion ! Deux mondes ... !

Mardi 16 octobre.

Un nouveau challenge, un nouveau défi. A 59 ans ! Mes amis me demandent si je ne suis pas fou ... puisque je leur avais promis de "lever le pied" et d'être un peu plus présent à leurs côtés.

N'ayez crainte les gars : j'ignore, à ce moment, si cette législature sera la dernière (il ne faut jamais dire jamais ...) mais je relève le défi avec enthousiasme, comme d'habitude, mais avec la sérénité d'avoir été reconduit au sein du Collège communal sur base des valeurs qui sont les nôtres : l'honnêteté, le travail, l'amitié. Je peux désormais aperçevoir la "dernière ligne droite" avec beaucoup, beaucoup de joies (au pluriel intentionnel) et de sérénité. Quoi qu'il arrive en 2018 (ou pas ...), ce sera un "bonus" à une belle carrière à laquelle je n'étais pas préparé !

Mes ami(e)s, votre joie, j'ose dire le bonheur véritable que j'ai lu dans vos yeux, dimanche soir, était sans doute la plus belle récompense de l'homme, de votre copain, de votre pote.

Mardi 9 octobre.

Dernière ligne droite avant le 14 octobre. Dire que je l'aborde sans stress serait mentir car il s'agit toujours du verdict d'un investissement quotidien !

Mais c'est un stress relativisé par la satisfaction d'avoir fait ce que j'ai pu, en toute honnêteté, avec des moyens très limités, au sein d'une équipe qui m'avait confié une mission ... que je pense avoir réussie en innovant, en créant de nouvelles choses dans un secteur qui prend une importance grandissante à Hannut : le secteur associatif.

Un stress relativisé également par le fait de m'être investi totalement, semaine après semaine, depuis six ans (et bien plus), aux côtés de celles et ceux qui "font" Hannut et chaque village au quotidien. 

L'enthousiasme ne vieillit pas ! C'est, plus que jamais, d'actualité. On est ainsi fait : on ne se change pas !

Vendredi 5 octobre.

Un superbe commentaire relevé sur Facebook (copié/collé) en réponse à une candidate qui critique le manque d'informations délivrée par les autorités communales dans certains dossier ! A lire. Je n'aurais pas mieux dit.

D'un autre côté, chers amis citoyens, ne sont informés que ceux qui veulent l'être. Et force est de constater que nous ne pouvons pas toujours être informés de tout, même avec la meilleure des volontés. Est-ce pour autant la faute de ceux qui sont censés informer et qui sont généralement disponibles pour répondre à des question qui ne leur sont pas posées? Autrement dit, il est aisé de critiquer mais bien moins de comprendre avant de critiquer...et cela fait les choux gras des détracteurs de tous genres qui surfent sur la méconnaissance populaire pour pointer ce qui peut apparaitre comme un manquement...

Mardi 2 octobre.

Tranche de vie !

Une maman, même à 84 ans (d'un grand bavard de 59 ...), reste une maman.
 
Au dîner dominical et familial, je remarque qu'elle est fort taiseuse depuis plusieurs semaines ! Inquiétude logique ...
 
Tout simplement parce qu'elle a lu dans la presse quotidienne qu'un homme qui bavardait calmement, au restaurant, s'est étouffé avec sa nourriture. Il n'a pas survécu.
 
Depuis lors, elle évite de m'adresser la parole que je mange.
 
Mignon non ??

Mercredi 26 septembre.

Le caractère des "Balances" (surtout le premier décan) est ainsi fait qu'un rien nous touche, un rien nous émeut ... un rien nous perturbe. C'est mon humeur du jour... mais on se reprend très vite : éternels optimistes !

Herbert von Karajan disait : "L'art de diriger est de savoir laisser la baguette pour ne pas gêner l'orchestre" !

Je dirais plutôt : ne pas s'entêter dans la poursuite d'un idéal matériel s'il va à l'encontre de votre bien-être personnel !

 

Samedi 22 septembre.              Image

Inauguration d'un espace culturel Kirghiz à Hannut !

Les prémices d'un jumelage avec une ville de cette superbe région ? C'est LE pays (Kirghistan) émergeant de cette partie du globe et Hannut a été choisi pour une première implantation (Merci Mister Ghislain).

Premiers contacts lors de Saga Africa 2009 ... qui sait où cela peut nous mener ??? Et pourquoi pas, après tout ???

Toutes les photos (Reportage Luc Godon) => ICI

 

Vendredi 21septembre.                  Image

Lorsque vous lisez la presse ou suivez l'actualité politique sur Internet, vous découvrez une constante : les partis d'opposition, ou nouveaux, veulent tous faire "bouger" les choses pour leurs citoyens ! Ceci parce qu'ils estiment, bien entendu, que les majorités en place ne le font pas !

Il y a une autre constante : ils promettent tous "monts et merveilles" mais jamais en disant ce qu'ils supprimeraient dans ce qui se fait pour réaliser leurs projets... surtout ne pas heurter l'électeur satisfait !

A Hannut, ce qui m'étonnera toujours c'est la différence de perception entre une partie de la population locale et nos visiteurs extérieurs.

Sur les "Petits Marchés" du premier dimanche du mois, j'ai rencontré des centaines de visiteurs extérieurs à la ville, depuis 3 ans. Une constante : presque tous "admirent" Hannut, sa convivialité, son accueil, sa joie de vivre, son dynamisme, sa créativité ... par rapport à la ville où ils résident ! Les "grincheux" diront : forcément, ils n'y vivent pas !

Je pense que la nature humaine est ainsi faite : l'herbe est toujours plus verte ailleurs (sans jeux de mots) ! 

L'avenir, ça se travaille ! Et je crois que nous y travaillons bien ...

Jeudi 20 septembre.

Je ne suis décidément pas un "ayatollah" de l'affichage électoral. Mais puisque cela a été décidé démocratiquement ben ... on colle ! C'est, il est vrai, un bon moyen de se faire connaître, surtout pour les nouveaux candidats.

Je ne pense pas, néanmoins, que cela soit soit de nature à faire "basculer" l'opinion publique. Je rattache cela au folklore traditionnel, un peu au même titre que la caravane. Il est vrai aussi que cela soude les équipes quand c'est bien pensé ... et c'est le cas (et c'est important). Je pense que l'électeur apprécie beaucoup plus la présence de ses élus sur le terrain, à ses côtés, jour après jour, semaine après semaine, pendant toute une législature. C'est, en tout cas, de cette manière que je fonctionne !

J'avoue que je suis surpris (et ravi) de recevoir plusieurs appels téléphoniques ou contacts directs de personnes me demandant d'afficher un panneau dans leur propriété (surtout à Hannut-centre, mais même dans mon propre village ...). C'est la première fois que cela m'arrive ...

Comme je le dis d'emblée, je n'ai pas préparé une "montagne" de panneaux, mais il m'en reste : si vous souhaitez vous réveiller devant ma modeste (mais jolie) photo ... allez va, soyons chauvin  ===> appelez-moi : 0475/68 87 95

Mercredi 19 septembre.

Très agréablement surpris de l'initiative d'un candidat Ecolo (3) qui publie sur Facebook son soutien à "mes" Petits Marché artisanaux du premier dimanche du mois ! Surpris parce qu'une telle honnêteté intellectuelle est rare en cette période électorale. Agréablement parce que cela confirme qu'un membre du MR (et d'autres collègues sont également dans le cas)  peut - aussi - prendre des initiatives qui sont tournées vers la proximité et le développement durable.

Cela change des habituelles "piques" et autres attaques gratuites, ou dénuées de sens, auxquelles certain(e)s nous avaient habitués.

Mercredi 12 septembre.

Non je ne m'afficherai pas sur ma voiture, non je n'enverrai pas de lettres personnelles, non je n'inonderai pas la ville d'affiches, non je n'ai pas réservé d'emplacements dans le Carrefour hannutois !

Depuis ce week-end, c'est fou le nombre de personnes qui me demandent ce que "je vais faire comme campagne électorale" !

Ma campagne, il y a 12 ans que je la fais, au jour le jour, week-ends compris ... quand ce ne sont pas des nuits ! Je préfère m'adresser aux gens de manière plus directe, plus proche. On aime ou on n'aime pas ... mais c'est ainsi depuis 12 ans et ce n'est pas maintenant que je vais "forcer ma nature".

Mardi 11 septembre.

Drôle d'horoscope moi aujourd'hui ... quoi que !!

 Balance (23/09 - 22/10)

Vous mettez de l’ordre, tant dans vos affaires que dans votre vie. Il convient d’éliminer beaucoup de choses.

Samedi 8 septembre.

Je déteste les samedis et dimanches ... matin ! Allez savoir pourquoi ??

Vendredi 7 septembre.

C'est aussi ma citation du jour :

"Si tu veux être heureux promène- toi avec deux sacs ; l'un pour donner, l'autre pour recevoir."
Proverbe chinois.

Jeudi 6 septembre.

J'observe avec amusement les joutes verbales sur Facebook ! Serait-ce le début de la démocratie participative prônée par l'ami Frédéric ? Si j'en juge par les commentaires (presque toujours des mêmes personnes d'ailleurs) il n'y a qu'une constante : haro sur la majorité en place, et cela dans toutes les communes.

La démocratire participative, on a vu ce que ça a donné lors des "tournées" villageoises dans le cadre du Développement rural. Hormis une réunion constructive où chacun a pu exprimer de manière positive sa vision de Hannut, presque toutes les autres se sont déroulées de la même manière : trois ou quatre "courageux" (selon certains) ou "grandes gueules" (selon d'autres) qui empêchaient la majorité des participants de s'exprimer.

Si la démocratie participative c'est donner la parole à tous ceux qui ne sont d'accord avec rien, il y a les élections pour cela.

A cela je réponds : on verra le 14 octobre au soir ce qu'en pense la majorité des Hannutois.

Et avec, au coeur et au ventre, une certitude : l'honnêteté, la sincérité payent toujours, dans toutes les circonstances de la vie, y compris en politique.

Mercredi 5 septembre.

Certains de nos Ecologistes locaux semblent détenir LA solution à tous vos problèmes ! Si ça avait marché ailleurs ça se saurait ... (voir ci-dessous).

Vendredi 31 août.

Démagogie ou populisme : gérer une commune, ce n'est pas dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, c'est prendre ses responsabilités. Une campagne électorale doit aussi être responsable pour être crédible.

Définition WIKIPEDA :

La démagogie (du grec demos « le peuple » et ago : « conduire ») est une notion politique et rhétorique désignant l'état politique dans lequel les dirigeants mènent le peuple en s'attirant ses faveurs, notamment en utilisant un discours flatteur.

Le discours du démagogue sort du champ du rationnel pour s'adresser aux pulsions, aux frustrations du peuple. Il recourt en outre à la satisfaction immédiate des souhaits ou des attentes du public ciblé, sans recherche de l'intérêt général mais dans le but de s'attirer la sympathie et de gagner le soutien. L'argumentation démagogique peut être simple afin de pouvoir être comprise et reprise par le public auquel elle est adressée. Elle fait fréquemment appel à la facilité voire la paresse intellectuelle en proposant des analyses et des solutions qui semblent évidentes.

Le terme « démagogie » aujourd'hui est largement perçu avec une connotation péjorative. En effet, l’étymologie du mot grec traduit plutôt le terme « démagogue » comme celui qui éduque, qui conduit le peuple.

Souvent confondue avec le terme populisme, la démagogie se différencie de celui-ci dans la mesure où elle renvoie à l'idée de dire au peuple ce qu'il veut entendre, alors que le populisme renvoie à l'idée de faire ce que l'opinion publique souhaite en critiquant les élites.

NB. Le terme "élites" est dans le texte et se rapporte à l'antiquité grècque ... parlons plutôt, ici, de "majorité en place" ...

Mardi 28 août.

Réveil ô mon réveil, voila que tu te prends pour Lindbergh ! Tu l'as bien mérité : il ne fallait pas me réveiller au beau milieu d'un magnifique rêve. Bon ben, si je veux en connaître la fin, il ne me reste plus qu'à le réaliser !

Allez on se bouge !

Dimanche 19 août.

Les grosses organisations sont passées. Tout s'est magnifiquement déroulé : des souvenirs plein la tête et le coeur. Une année un peu folle qui se terminera le 15 octobre. Car, après, quoi qu'il arrive, rien ne sera plus comme "avant".

L'indispensable "tri" est en marche ! Des mois et des mois passés à le repousser. Cette fois on y est presque. Deux petits mois à tenir puis j'espère la délivrance du coeur et de l'esprit. Le corps suivra ... forcément !

Lundi 13 août.

A 100% dans l'organisation du Beau Vélo de Ravel donc nettement moins présent sur la toile ...

Samedi 11 août.

Il y a des soirs comme celui-ci où la mémoire fonctionne à plein régime. Ces moments lointains où les choses étaient plus simples, plus nettes, plus faciles.

Il y a des soirs comme celui-ci où on reviendrait volontiers en arrière ... pour ne plus commettre la même erreur ! (Et cela n'a presque rien à voir avec la politique ... juste une coïncidence)

Lundi 6 août.

Image       Image

Heureux, vraiment heureux du succès du Petit Marché artisanal d'hier sur la Grand Place. Que de sourires, de la joie, de la bonne humeur. Très gros "retour" vers l'horeca de la Place et un "lèche-vitrine" évident observé dans les commerces du centre après la balade sur le marché !  Un couple de ... Mouscron nous a même assurés qu'il reviendrait dès la semaine prochaine déjeuner dans un de nos meilleurs restos où il n'a pas pu trouver place hier ... ! Un autre, de Huy, a redécouvert notre ville après plusieurs années : "on reviendra, mon mari a repéré un superbe costume juste à côté" : CQFD

Cette initiative est partie d'une "bête" discussion : je crois qu'elle s'installe désormais de manière durable ! Ce n'est peut-être que le début de nouvelles aventures ... mais cela j'en parlerai après le 14 octobre (ou pas ...).

Vendredi 3 août.

Surpris de la "Belgique Attitude ambiante" : y'a un mot d'ordre ???

Vendredi 27 juillet.

Trois personnes dans la même journée critiquent les salaires et avantages des mandataires communaux. C'est bien connu : nous gagnons trop pour ce que nous faisons ! A Hannut, en tout cas, pas de gsm de fonction, presque pas de notes de frais (sauf justification drastique), aucun avantage financier complémentaire.

Et un salaire qui correspond à un emploi mi-temps (Niveau 1) tout-à-fait normal dans la fonction publique : 1.800 euros net par mois.

Est-ce trop ? Depuis 2001, j'ai dû abandonner ma carrière dans l'Ordre judiciaire et je preste un autre mi-temps au Cabinet du Ministre Chastel. Mon Echevinat est un réel mi-temps et si je devais compter les heures (et jamais de vacances) je ferais un autre métier ... !

La politique communale c'est - avant tout - un travail de proximité, jour après jour, pendant 6 ans (ou plus, dans mon cas).

Et je peux vous assurer que le 30 (ou 31) du mois, il ne reste pas grand-chose !

Voila qui est dit, en toute transparence !

Jeudi 26 juillet.

J'ai décidé de supprimer mon commentaire relatif au dialogue avec un journaliste. Je pense qu'il ne m'appartient pas de me positionner publiquement dans ce débat. Par contre (hier, c'était la journée ...), un autre journaliste a ouvert la porte à un débat sur le WI-FI public. Je ne sais plus trop ce qu'il faut en penser. Il y a du "pour" et aussi pas mal de "contre".

Mais cela peut se discuter ...

Samedi 21 juillet.

Très belle soirée avec l'orchestre hier à Oteppe. Et très instructive aussi. Curieux : on en apprend beaucoup plus avec le recul, la distance, que lorsqu'on a le nez dessus ! 

Vendredi 20 juillet.

... 

Mardi 17 juillet.

Est-ce le manque de soleil qui me rend si mélancolique ? Les gens sont si nerveux, limite agressifs. Je ne pensais pas être capable de tant de diplomatie ...

Vendredi 13 juillet.

Le pire, avec ce temps pourri, c'est que je suis sacrément en retard sur mon programme d'entraînement pour le Beau Vélo de Ravel du 18 août. Mon honneur d'organisateur est en jeu ! (Humour...)

Je devrais plutôt dire : en retard sur mon programme de rééducation au vélo ...

Jeudi 12 juillet.

J'ai un peu (beaucoup) l'impression que la campagne électorale s'exporte sur les réseaux sociaux. Et plus l'échéance approchera, plus les murs seront envahis de solgans ... parfois même d'insultes ! Cela commence...

Comme déjà indiqué à plusieurs reprises, bien qu'étant un adepte convaincu, mais modéré, je n'y publierai aucune prise de position et surtout pas la moindre "réplique" à une quelconque "énormité" (et il en sort de belles).

Conseil aux citoyens qui vont devoir subir cela (la grande majorité) : vous pouvez maîtriser facilement les publications qui vous énervent via les paramètres de confidentialité (Facebook = annuler l'abonnement à "untel (le)".

Mardi 10 juillet.

Très belle Saint-Martin malgré le temps incertain ! Quel monde ! Où cela s'arrêtera-t'il ? 

Samedi 7 juillet.

La santé est un bien précieux. On ne joue pas avec elle sinon il vous sera rappelé que la nature est plus forte ! A méditer ...

Vendredi 6 juillet.

Tout le monde aime les artisans et les produits du terroir ! J'espère que cela durera après le 14 octobre ...

Jeudi 5 juillet.

Laminé aux cartes ! Manifestement aucune chance au jeu ... bon ben ! 

Mercredi 4 juillet.

La rumeur ! Je me demanderai toujours où certaines personnes vont chercher leurs "informations" du style : "On m'a dit qu'untel ...", "Je t'assure qu'untel l'a dit ...", "Bien sûr, c'est pour lui/elle, tout le monde sait ça ...", "Celui-là/celle-là est soutenu(e) à mort par untel, je l'ai entendu dire à ..." !

Et pendant une Saint-Martin je vous jure qu'on en entend de belles ... et ça ne fait que commencer !

Mardi 3 juillet.

J'ai décidément beaucoup de mal à "entrer en campagne" cette année ! Et très fatigué en plus. Bon ben on y pensera après les vacances ...

Sorry aux amis blehinois : impossible de vous rejoindre le week-end dernier vu le programme de Thisnes et des Petits Marchés. Le Beach-volley, ce sera pour samedi :-)

Jeudi 28 juin.

Un groupe de presse a lancé hier, sur son site internet, une opération baptisée "Le Baromètres des tendances des votes pour les élections communales". Une sorte de sondage virtuel, jusqu'au 14 octobre.

Je trouve cette initiative dangereuse ... et j'ose le dire clairement (Je me demande même si c'est bien légal) ! Ce type de "sondage" est totalement tronqué dès le départ et j'espère vivement qu'aucun parti hannutois ne participera à ce jeu malsain.

C'est la porte ouverte à la chasse aux votes virtuels au sein des internautes, "Facebookeurs" et "amis virtuels" par les candidats de chaque parti, sachant que cela avantage clairement les "pros du net" (et j'en fais partie donc pas la moindre malice dans mon chef), les "Facebookeurs" assidus (et j'en fais aussi partie) et - surtout - que cela risque de mettre sérieusement à mal la nécessaire sérénité des campagnes électorales au sein même de chaque parti.

Qu'un sondage soit effectué sur les attentes des citoyens : OK ! Mais pas sur leurs intentions de votes exprimées uniquement par internet, donc accessible à une tranche bien ciblée de la population.

Quelle valeur donner à ce type de "sondage ludique", accessible à une seule catégorie de citoyens (les plus assidus du net) alors que plus des trois quarts de la population n'y aura pas accès !

Sur les blogs des sites internet des quotidiens francophones, ce sont toujours les mêmes "râleurs" qui s'expriment, dans tous les sites, sur tous les sujets. Les mêmes assidus du net, les mêmes "donneurs de leçons", les mêmes "règlements de comptes" !

Je crains la même dérive et je n'y participerai pas !

Lundi 25 juin.

La campagne électorale est bien en route et, curieusement, j'ai du mal à être aussi présent que la plupart de mes collègues ... ! Mais, comme je le disais encore hier après-midi, ce n'est pas au cours des six derniers mois qu'il faut aller à la rencontre des gens, c'est pendant six ans. Et je ne renoncerai pas, non plus, à mes autres activités "de coeur" (orchestre et St-Martin, principalement) qui surviennent, aussi, en ce moment. Pas plus qu'à nos organisations qui accaparent, elles aussi, un temps important (Petits Marchés et Beau Vélo de Ravel, principalement) !

La vie ne s'arrête pas parce qu'il y a une campagne électorale, le travail non plus. Donc non, je ne "ferai" pas toutes les fancy-fair, ni toutes les remises de prix, ni tous les marchés hebdomadaires. Je souhaite bonne réussite à toutes celles et ceux qui auront ce mérite mais, en ce qui me concerne, l'été est très "lourd" ... comme chaque année et il reste peu de place pour des activités supplémentaires !

Dimanche 17 juin.

Quoi qu'il arrive le 14 octobre, SAGA AFRICA poursuivra son parcours, porté par Hannut Tourisme Promotion. Mieux, cette initiative s'ouvrira au monde entier avec, notamment, l'Amérique latine. Un premier groupe de musique "SALSA" brésilien vient dêtre approché ... les musiciens sont libres à notre date >>> contrat conclu.

Samedi 16 juin.

Impressionné, vraiment ! L'amitié est une chose formidable. C'est le genre de soirée qui vous conforte dans vos certitudes  !

Le plus bel hommage est toujours discret, feutré ... mais tellement indispensable : merci Monsieur F. !

Vendredi 15 juin.

La vie est un combat, jour après jour. Un combat pour s'élever, un combat pour "réussir", un combat - surtout - pour rester soi-même.

Quand je regarde en arrière, je pense avoir toujours "combattu" avec des armes régulières, pas "contre les autres", pour moi-même et mes proches et parfois même au détriment d'une certaine qualité de vie, voire d'un "plan de carrière".

J'ai toujours eu cette ligne de conduite et je ne m'en départirai jamais, quoi qu'il m'en coûte, parfois !

Cette année sera capitale à plus d'un titre, une année-charnière, en quelque sorte, sur de nombreux plans. Un "stop ou encore" dans de nombreux cas ! De toute manière et dans tous les cas, j'ai le sentiment d'avoir agi en suivant mes valeurs essentielles et c'est le plus important à mes yeux.

L'après 14 octobre ne sera plus comme avant, de toute manière, et c'est ce qui me permet de continuer à avancer ... avec mes armes !

Et, surtout, comme une amie de longue date me disait hier : "Il est temps, pour toi, de conjuguer le verbe "recevoir" à tous les temps et "donner" au passé simple" ! Reçu 5/5 

Jeudi 14 juin.

Il y a des choses que je ne peux décemment pas laisser dire ou écrire sans réagir. Le PS local "nous" reproche d'avoir dépensé "à tort et à travers". Soit, chacun ses choix et je respecte l'avis de celles et ceux qui ne pensent pas comme moi.

Mais dire que nous n'avons rien fait pour doter la ville d'une piscine et d'une salle culturelle polyvalente : c'est se moquer du monde !

Piscine = 12 à 15 millions d'euros ! Salle culturelle = 4 à 5 millions d'euros ! Et où trouver cet argent, quand on connaît la marge d'investissement de la ville ?? D'autant qu'un nouveau home, une nouvelle crêche, une nouvelle école à Grand-Hallet, etc ... ne coûtent pas, non plus, "quelques cents" !

"Il y a moyen de trouver des subsides" ... dixit la tête de liste PS !

Ah bon ? Alors il faudrait peut-être en toucher un mot aux Ministres socialistes de la Communauté Wallonie Bruxelles, qui dépensent "à tort et à travers" pour "Mons capitale européenne de la Culture 2015", l'exposition universelle Liège 2017, et, plus généralement, dans toutes les grandes villes (il faut oser le dire ...) et dans les grandes institutions (Opéra Royal etc...), de telle sorte que le (déjà minuscule) budget réservé aux infrastructures culturelles est ... vide et cela pour des années encore !

Ce week-end, je publierai un historique complet de notre dossier "Salle culturelle polyvalente" : 9 caisses, 74 fardes, 120 plans, des centaines d'heures de travail !

Notre dossier est prêt, le terrain est prêt, il reste à choisir la couleur du papier-toilettes !

Manque juste une petite chose : une signature de la Communauté Wallonie Bruxelles pour un co-financement à hauteur de 60%, au moins !

Car la ville n'a pas eu, n'a pas et n'aura jamais les moyens financiers suffisants pour assumer cela seule !

Et, bien sûr que, comme tous mes prédécesseurs et le monde culturel et associatif hannutois, j'en ai rêvé de cette salle polyvalente. Tout Echevin de la Culture en rêve et en rêvera encore !

Mais qu'aurait pensé la population (et le PS) si cette salle avait vu le jour en lieu et place d'un home (60 familles à la rue en 2015), d'une crêche et d'une école (deux secteurs en cruel manque de places) ? C'est cela la priorité de la population. Et tout Echevin(e) responsable se doit d'y être attentif, quelles que soient ses attributions au sein du Collège communal... quitte à être créatif dans son domaine : ça c'est fait !

Le reste c'est de l'intoxication politicienne !

Mardi 12 juin.

En mode déménagement/aménagement professionnel, pour 4 ou 76 mois ! A chaque déménagement, un événement inattendu s'est produit ... un "tournant" à chaque fois. Et cette fois, qu'est-ce qui m'attend ...

Dimanche 10 juin.

On ne passe jamais assez de temps avec ses parents lorsqu'ils sont en vie et on le regrette toujours ... après !

Mais Bon Dieu arrête un peu de courir, apprécie chaque moment passé avec ton "vieux" ! C'est la (très bonne) résolution du jour.

Je n'ai jamais réussi à chanter cette chanson sur scène ... jusqu'au bout !

Jeudi 7 juin.

Je n'ignore pas que la campagne électorale bat déjà son plein mais je reste surpris d'entendre sans arrêt que les "bonnes nouvelles" qui parviennent aux autorités hannutoises tombent "à propos", juste avant les élections ! Comme si tous ces dossiers avaient été "lancés" hier ou le mois dernier !!!

Je parle du contournement, de la Grand-Place, de l'ancien Hôtel de Ville, de l'école de Grand-Hallet, du nouveau home, de la nouvelle crêche, du rond-point "contrôle technique", de l'hôtel de Police ... etc !

Mais Bon Dieu : il y a des années que tous ces dossiers sont instruits avec acharnement et compétence ! Et oui : ils trouvent leur aboutissement maintenant ! Et alors ... peu importe quand "ils" arrivent : "ils" sont là et c'est l'essentiel, parfois très attendu.

Si on renversait la théorie en disant, tout simplement, que nous avons très bien travaillé pour les hannutois (Et notre Bourgmestre, en particulier), depuis des années, et avec acharnement, souvent ! Et que beaucoup de résultats se voient ... seulement maintenant !

Mercredi 6 juin.

Comique ! De nombreuses personnes me demandent à quelle date se tiendront Saga Africa et la Fête des Voisins l'année prochaine ou si les Petits Marchés d'hiver se tiendront encore à Thisnes. (Idem pour le Bal du Bourgmestre d'ailleurs ...).

Ben ... je me dois de répondre qu'il y a une échéance électorale en octobre prochain et que j'ignore si je serai réélu, si mon groupe fera partie d'une majorité, si j'aurai suffisamment de suffrages pour être encore Echevin et, si c'est le cas, si je conserverai mes attributions actuelles. Perplexes les gens ... z'avaient pas pensé à ça !

Ben si ! J'ignore totalement si un(e) éventuel successeur "reprendrait" ces projets ... comme beaucoup d'autres d'ailleurs ! Mais je ne peux pas engager "la suite" avant le 15 octobre ... ou pas ...

On va toujours commencer par intégrer nos nouveaux bureaux ... pour 5 mois ... ou plus ...

Vendredi 1er juin.

Et voila qu'on s'en donne à coeur joie sur l'affichage de SAGA AFRICA sur les réseaux sociaux ! Décidément la campagne électorale commence à ressembler à un combat de rue. On ne sait pas être derrière chaque bénévole qui accepte de nous aider ... mais, tant pis, j'assume ! J'aurais dû accompagner chaque colleur d'affiche, chaque distributeur de tract (sait-on jamais qu'il en tombe un au sol ...), 

Mercredi 30 mai.

C'est fou ce qu'un mail (ou un appel téléphonique) peut, parfois, avoir comme effet. Souvent en fonction de la personne qui l'envoie d'ailleurs.

L'effet est similaire en ce qui concerne cette invention diabolique qu'est Facebook. Vous êtes informé en temps réel de certaines activités ou humeurs des vos amis (ou pas) ... que vous ressentiez l'envie de recevoir cette information ... ou pas !

Une phrase, une photo, et votre journée est belle ... ou fichue.

Lundi 28 mai.

L'implosion est l'inverse de l'explosion. Elle se produit lorsque la pression externe à un objet est plus grande que celle à l'intérieur et que cette différence est assez grande pour briser la résistance mécanique de ce dernier. Elle se produit soudainement au point de rupture de la résistance et projette les débris vers l'intérieur de l'objet.

... c'est un peu ce que je ressens aujourd'hui !

Samedi 19 mai.

Je viens de découvrir ce beau texte et je ne résiste pas :

T’est-il déjà arrivé de te demander pourquoi telle personne croise ton chemin? Pourquoi est-ce si facile d’en côtoyer certaines et parfois sans issue avec d’autres?

Et si tu étais venu sur Terre non seulement pour ta propre évolution mais aussi pour celle des autres…

Nous avons tous une mission d’Ange à accomplir, elle peut te paraître limpide ou embrouillée. Ce qui est certain, c’est que tout s’éclaircit au moment opportun.

Si une situation t’exaspère, c’est peut-être qu’elle renferme une opportunité de grandir. Il ne faut pas avoir peur d’aller au bout des choses, de faire face à ce qui nous dérange intérieurement. Parfois les défauts des autres qui nous irritent sont tout simplement l’effet miroir de ceux qui nous habitent et que nous ne voulons pas accepter…

Lorsque tu ressens la pulsion d’aider quelqu’un, fais-le sans t’imposer. Souvent, une simple oreille attentive a beaucoup plus de chance de soulager que l’étalage de nos suggestions qui ne rejoindra probablement que notre propre perception de la situation.

Si tu es une personne qui attire les confidences spontanées, fais attention qu’elles n’envahissent pas ton monde intérieur, ton jardin secret. Tu n’as pas à vivre les épreuves des autres, tu ne fais que les accompagner dans LEUR cheminement. Ne t’approprie pas le flot d’émotions qu’elles peuvent déverser sur toi. N’oublie jamais de te protéger. Enveloppe-toi dans tes ailes d’Ange et utilise la Lumière de ton auréole. N’hésite pas à te retirer si tu sens que tes énergies diminuent. Certaines personnes se gavent littéralement de la Lumière des autres.

Exerce-toi à vivre au moment PRÉSENT, c’est le temps de l’Âme. Si un enfant te parle, ne songe pas au souper que tu dois préparer. Fixe-le dans les yeux et mets ton attention sur le message qu’il veut te livrer. Savoure l’instant, la complicité du moment. Il y a un don rare que tu peux développer, c’est de faire se sentir importants tous ceux que tu côtoies, grands et petits.Toutes nos actions doivent tendre vers un seul but, apprendre à vivre sur Terre comme si nous étions au Paradis…

Ta mission d’Ange n’est pas seulement de donner, te gratifiant ainsi spirituellement. Elle consiste aussi à apprendre à recevoir.

RECEVOIR c’est DONNER la chance aux autres d’offrir une partie d’eux, avec tout le plaisir qu’engendre ce geste. Recevoir c’est un don de soi, c’est un geste généreux, CE N’EST PAS UNE DETTE !

Nous sommes tous des Anges, nous avons tous une grande mission. Quelle est la tienne ?

Auteur inconnu.

Jeudi 17 mai.

Facebook a parfois ce pouvoir énervant de vous rappeler des choses que vous souhaitez oublier ! Des phrases qui vous assassinent, des photos qui vous retournent ...

Mardi 15 mai.

J'espère que cette satanée pluie ne gâchera pas la fête de dimanche prochain. Beaucoup d'amis me font l'honneur de participer à cette 9ème Garden-Party, ce serait vraiment dommage. Je ne vais pas dire que je suis surpris mais cela fait très plaisir tout de même.

Jeudi 10 mai.

Intéressante conférence, hier soir, de mon ami Jean-Pierre Remacle (Fonds de Participation). Une vraie découverte d'une institution méconnue. L'aide aux petits entrepreneurs est une vraie réalité dans notre pays ! Mais pourquoi si peu de participants locaux, pourtant intéressés au premier chef ??

Mercredi 9 mai.

Retour aux valeurs essentielles. C'est vital !

Mardi 8 mai.

Encore une journée de fou qui s'annonce. Malgré certains messages privés (et parfois publics) d'encouragements, je crois que rares sont ceux qui imaginent le volume de travail que nécessite un investissement quotidien dans une ville comme Hannut. Je ne suis pas le seul, très loin de là, mais il y a des jours où je me dis vraiment qu'il est capital de professionnaliser certains secteurs de la vie associative locale. C'est, parfois, ingérable.

Lundi 7 mai.

Ceci résume assez bien les raisons pour lesquelles je me refuse à parler de politique sur FacebooK !

>>> La politique sur les réseaux sociaux !

Samedi 5 mai.

Un ami de longue date, habituellement avare de compliments (c'est pour cela que c'est un ami), m'a surpris, hier !

"Toi tu es un vrai gentil"

Ben moi je vous dis, ça fait plaisir de temps en temps ...

Jeudi 3 mai.

Conseil communal bizarre ! On dirait que certain(e)s ne veulent pas voir ce qui se passe en ville ! Pour une fois, je vais faire allusion à mon "autre vie", avant 2001. J'ai vécu, de très près, l'augmentation progressive de la violence et du sentiment d'insécurité en Province de Liège, d'année en année, presque inexorablement.

Qu'il s'agisse des soirées, en rue, dans le sport, dans les relations humaines ... sans même parler du grand banditisme. Beaucoup d'autorités locales, à l'époque, n'ont pas "senti venir" cela, malgré les mises en garde répétées des autorités judiciaires, statistiques à l'appui. Rares étaient les Bourgmestres qui osaient prendre des mesures "fortes", de peur d'être taxés d'autoritarisme, de "sécuritaires" ou, pire, d'abominables répressifs.

Les premiers qui ont osé installer des caméras de surveillance ont été vilipendés au nom du respect de la vie privée ou, plus sournoisement, au nom d'une conception archaïque de la liberté individuelle, qui croit toujours que tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil... petites fleurs et petits zoizeaux quoi ! Le style "faut éduquer", faut plus de dialogue, faut plus de  ... bref : fermons les yeux ou, plus philosophique : c'est pas de leur faute si cela dégénère mon bon Monsieur ! Parlez un peu aux profs - même aux instits - et vous verrez ce qu'ils en disent du respect de l'autorité ! Pourtant, eux, l'éducation et le dialogue ... ils connaissent.

"Ils" ont pris des mesures ... trop tard, lorsque la machine était lancée, inexorablement !

Bien sûr qu'il ne faut pas négliger l'aspect éducatif, l'aspect préventif ! Mais à côté de cela il faut absolument se rendre compte que la "montée douce" de la violence, dans les mêmes domaines décrits plus haut, n'est que le début du processus : il faut agir, vite et bien, en collaboration avec TOUS les intervenants ! Les caméras de surveillance ne sont que la partie visible, mais nécessaire, de l'iceberg : il reste beaucoup de travail à effectuer sur le terrain, quotidiennement ! Aux politiques - donc à nous - d'y réfléchir. Et pas demain : maintenant !

Manu et Florence, voire Benoît, dans leurs compétences respectives, ont déjà mis beaucoup de structures en place : ce sera, sans doute, encore, l'un des défis de la prochaine législature.

Mais se voiler la face serait une erreur monumentale ! Dans TOUTES les villes qui nous entourent (et même plus loin) il y a belle lurette que les débits de boissons doivent fermer à 01h00 (et même parfois plus tôt encore).

Alors il n'y a jamais de hasard !

Soit toutes les autres villes ont tort et nous avons raison de "laisser aller", seuls, comme des visionnaires !

Ou - et je n'ose le penser - toutes les autres villes ont raison et nous aurions tort, seuls !

NB. Et je salue le courage d'Hervé en cette période "inédite" à Hannut. Et, ne vous inquiétez pas, les terrasses qui ne posent pas de problème ... n'en poseront pas non plus de son côté ... encore faudra-t'il qu'elles aient une existence "légale" ! Le "pousse" à 1 heure du matin, par 23°, un 25 juillet, à la terrasse d'un bon resto de chez nous n'a jamais posé de problèmes. Mais ce ne sont pas CES terrasses qui sont visées. Même si la démagogie ambiante le fait croire.

Mardi 17 avril.

Le destin est une chose inéluctable. C'est sans doute en cela qu'il est rassurant de se fier à lui pour prendre des décisions qu'on aurait dû prendre, qu'on n'ose pas ou qu'on n'arrive pas à prendre. En cela aussi j'attends beaucoup de "l'après" 14 octobre.

Vendredi 13 avril.

Un vendredi 13 ! Bonheur, malheur ... ?

Déjà 2 ans, 3 mois et 6 jours ... 826 jours et nuits : restent 6 mois et 2 jours à tenir !

Jeudi 5 avril.

"Il ne suffit pas d'engranger les récoltes du savoir, du savoir-faire, ni de vendanger les fruits du savoir-être et du savoir-devenir, encore faut-il accepter de les offrir pour s'agrandir ensemble". (Jacques Salomé).

Et bien voila une citation que j'aime bien ! Et qui pourrait servir de thème de campagne, non ??

Mardi 3 avril.

De méchante, mais alors de très méchante humeur ! Il y a des valeurs sur lesquelles je ne transige pas, ni avant, ni maintenant, ni à l'avenir et quelles que soient les circonstances. Et quand un ami proche met en doute ce type de chose, je me pose pas mal de questions sur la relation de confiance ! Même si, en cette période, beaucoup de monde devient "nerveux" ! 

Samedi 31 mars.

Bon ! Aujourd'hui le choix est, comme d'habitude, cornélien. Souper du tennis de table à Thisnes, ouverture du restaurant du golf à Avernas, Théâtre à Cras-Avernas, Bal de Joseph à Wasseiges et grands feux à Poucet et Abolens ... on dort quand ?

Dimanche 25 mars.

On appelle cela louper sa journée. Rien pu faire de ce qui était prévu :-(

Dimanche 18 mars.

J'ignore ce que l'avenir me réserve mais, pour la première fois depuis longtemps, je l'envisage avec sérénité. L'après 14 octobre ne sera plus comme avant, quoi qu'il arrive !

Vendredi 16 mars.

Une minute de recueillement sur le parvis de l'Hôtel de Ville en compagnie du personnel communal à 11h00.

Mardi 13 mars.

Il y a des jours où on se lève "du pied gauche" sans trop savoir pourquoi. Quand cela dure, il faut commencer à se poser les bonnes questions ...

Samedi 10 mars.

Je hais le samedi matin ...

Lundi 5 mars.

Je reste sidéré de la qualité de l'artisanat présenté lors de nos Petits Marchés. J'espère vraiment (pour nos artisans) que l'été sera beau.

Dimanche 26 février.

Je suis ravi d'observer que l'opinion de plusieurs personnes, dont l'avis m'a toujours été précieux, a (bien) évolué. Peut-être pas entièrement sur le fond (car on ne peut pas être d'accord sur tout), mais, en tout cas, sur la forme. Quand les choses sont correctement et simplement expliquées c'est tellement plus évident. L'honnêteté "paie" toujours à long terme et cela me réchauffe le coeur en ce dimanche presque printanier.

Vendredi 24 février.

Bravo Mayeur ! Je n'en dirai pas plus. Il faut "en avoir" et il les a ! Nous te soutenons tous, sans réserve.

Mercredi 15 février.

Hervé a raison : il faut bien prendre des mesures, ça ne peut plus durer. Mais il faut bien se dire aussi que cette violence "urbaine" qui survient depuis quelques semaines n'est, en fait, que la "recentralisation" des problèmes. Jusqu'il y a peu, cette violence s'observait aux soirées au Marché couvert, à Avin, à Cras-Avernas et dans les fêtes de villages. Et comme ces soirées ont disparu ... les jeunes se retrouvent au centre-ville : CQFD.

La question à se poser : pourquoi ces soirées ont-elles disparu ? Et là, il faut arrêter de dire n'importe quoi ! Ce n'est pas la Ville ou  le Bourgmestre qui les a interdites ! Ce sont les gestionnaires de salles qui en ont eu assez des dégradations et des nuisances diverses, après avoir prévenu - depuis des années - les organisateurs de soirées et certains DJ qu'ils sciaient la branche sur laquelle ils étaient assis en n'écoutant pas les recommandations (et surtout, dans le cas des salles de villages, d'y aller "molo" avec les basses). Je l'ai dit et répété, moi-même, à de nombreux amis DJ ... qui m'ont pris pour un "vieux ringard". Voilà le résultat.

Mardi 14 février.

Fêtez l'Amour braves gens, si vous le pouvez ...

Lundi 13 février.

Je m'étais juré de ne pas regarder "Bodyguard". Ben je n'ai pas résisté. Toujours aussi poignant. D'accord, ça ne vole pas très haut, ce n'est pas du grand cinéma, mais qu'est-ce que ça vous prend à la gorge. Pas bien ...

Dimanche 12 février.

C'est, de loin, la chanson qui m'a le plus "retourné" à l'époque et encore maintenant.

Mourir à quelques quelques heures de la Saint-Valentin, quel destin !

 

Samedi 11 février.

Anniversaire de mon papa, ce héros. Cela fait peut-être ringard, mais c'est ainsi.

Nous parlions, ce midi, de la difficulté de la communication en politique : parfois à mi-chemin entre "justification inutile" et propagande tout aussi inutile. Un exemple : hier soir un citoyen grand consommateur de Culture me dit "On ne vous voit guère, Monsieur l'Echevin, aux manifestations organisées par le Centre culturel. On y voit plus votre prédécesseur que vous-même" !

Que répondre ? Effectivement, mon prédécesseur (et fondateur du Centre culturel) était et reste bien présent dans les manifestations (bien) organisées par l'équipe du Centre culturel. Mais, dans mes compétences, j'assume aussi l'entièreté du secteur associatif local, fort de plus de 300 associations ... qui organisent aussi et à "tour de bras", dirais-je même !

Alors, oui, je "choisis" mes moments de présence aux manifestations du Centre culturel : certains vernissages, mais pas tous ; certains spectacles, mais pas tous ; certaines autres manifestations, mais pas toutes. Et si je n'y assiste pas ... c'est que j'assiste à d'autres événements de la vie associative locale, qui est d'une richesse remarquable ... mais accaparante pour les mandataires et où la présence de l'Echevin "de tutelle" est tout aussi sollicitée.

Et je ne parle pas des innombrables réunions communales, para-communales et politiques ! Quant à la famille ...

Voila qui est dit. Je ne plublierai jamais ce type de billet sur les réseaux sociaux ou, moins encore dans la presse, mais je tenais à l'écrire ici.

Jeudi 9 février.

Lorsqu'on s'aperçoit que les routes empruntées ne mènent nulle part et qu'il est impossible de rebrousser chemin, il ne reste qu'une solution : modifier l'itinéraire au prochain carrefour et prendre une nouvelle destination !

Mercredi 8 février

Thermomètre loin en-dessous de zéro et pas que dehors !

Mardi 7 février.

C'est sans doute ce qu'on appelle le "blues" des montagnes ... pas en forme l'artiste !

Lundi 6 février.

Retour aux "affaires" ! Excellent week-end, comme d'habitude, avec ces potes ... même si à l'une ou l'autre reprise ce fut "hot" ! Un tel groupe reste une mini-société avec tous ses travers et ses qualités.

Mercredi 1er février (2)

A celles et ceux qui me font l'honneur de visiter ces pages, je vous dis à lundi. Un peu de détente entre amis dans les Vosges jusqu'à dimanche soir et oublier le quotidien.

Mercredi 1er février.

Et bien là : chapeau ! Chapeau à la population de Cras-Avernas (en tout cas aux personnes présentes à la réunion "développement rural" d'hier soir). Du concret, des projets, une vision d'avenir : ils ont tout compris et, forcément, ils ont déjà une longueur d'avance !

Mardi 31 janvier.

Bruxelles un mardi. Rare. Et ce soir : réunion PCDR à Cras-Avernas. J'espère que les citoyens ont bien compris qu'il est important de parler de projets de proximité. Qu'on ne va pas encore assister à une litanie sur les éoliennes, les déchêts ou les ralentisseurs. Ce n'est pas le développement rural qui pourra résoudre ces problèmes. Et je n'ai toujours pas compris la raison pour laquelle notre organisme accompagnateur est tenu d'évoquer ces problèmes ... que tout le monde connaît !

Lundi 30 janvier.

Il y a parfois des choses qu'on voudrait ne pas entendre, voir ou apprendre.

Dimanche 29 janvier.

Je commence à me demander si j'aurai le temps de me consacrer à tout ce que j'ai entrepris. Une année de fou ... et je n'ai même pas encore pensé aux élections. 

Samedi 28 janvier.

Repos, repos et repos ! C'est rare donc ... précieux !

Samedi 21 janvier.

Les relations humaines sont parfois compliquées ...

Mardi 17 janvier.

Trois résolutions et un objectif : remettre à jour mon néerlandais (C'est nécessaire professionnellement), acheter un VTT (C'est nécessaire pour ma santé), vivre un peu pour moi (C'est nécessaire pour ... moi) et réussir l'opération Beau Vélo de Ravel + Cap48 (C'est important pour la Ville).

Lundi 16 janvier.

Mais Bon Dieu comment une simple photo peut-elle bouleverser à ce point ?

Jeudi 12 janvier (2).

Je lis certains commentaires relatifs à l'opération de développement rural relancée par la ville sur certains réseaux sociaux : la commission citoyenne ne serait qu'une commission consultative ! Sous-entendu : donnez votre avis mais les politiques feront ce qu'ils voudront !

La Commission locale de développement rural, qui sera créée à l'issue de la tournée des villages, est l'organe citoyen chargé de décider - par vote en son sein - quels sont les projets à retenir parmi les idées émises lors de la tournée des villages et même l'ordre dans lequel ils seront réalisés.

Le "politique" n'intervient qu'ensuite lorsqu'il s'agira de soumettre les dossiers au Pouvoir subsidiant et de budgétiser la part communale dans les investissements. La Loi ne permet pas  aux citoyens (n'en déplaise ...) ou à un groupe de citoyens d'engager les fonds communaux, c'est la prérogative du Conseil communal.

La CLDR est donc bien un organe citoyen de décision et non une simple commission consultative : le pouvoir politique ne peut introduire un dossier qui ne serait pas "porté" par la Commission locale.

Jeudi 12 janvier.

Avoir envie de hurler et se taire. Parce que c'est séant, commode, discret.

Dimanche 8 janvier.

Découvre les "joies" de l'insomnie. Au menu : balade dans les campagnes, ça vide l'esprit paraît-il !

Samedi 7 janvier.

Ecolo se réjouit de la décision de "son" Ministre d'accorder le permis pour 9 éoliennes le long de l'autoroute E40 ! Il n'y a toujours pas de cadastre des besoins et des implantations : la Hesbaye hannutoise ---> poubelle de la Wallonie ? Cimetière à hélices ?

Mercredi 4 janvier.

« La tendresse et le ridicule ont parfois un air de famille. » de José Fréchette 

Lundi 2 janvier.

Ayant superbement terminé l'année par un crash total du disque dur de mon portable, je commence cette merveilleuse année 2012 par un travail de bénédictin : retrouver tous les fichiers perdus ... ça commence fort !

Samedi 31 décembre.

Finalement, je hais la période des fêtes ! Manger, boire, manger, boire ... bof ! Mais le plus insupportable c'est la TV : il n'y a jamais que des films qui font pleurer ! Et la scène finale est toujours la même ... sortez les mouchoirs.

Lundi 26 décembre.

Un voeu, un seul, pour l'année nouvelle. Mais qui rayonnerait sur tout le reste.

Samedi 24 décembre.

Un ami, sans doute le meilleur, m'a adressé hier ce message de voeux : "J'espère que cette année 2012 te rendra ton sourire, il nous manque". C'est émouvant et tellement juste (Il me connaît si bien).

Mercredi 21 décembre.

Espère que l'année 2011 se terminera par une bonne nouvelle et que l'année 2012 sera meilleure que les deux précédentes. Je vis sans doute la situation la plus difficile que j'ai connue mais je pense que ma bonne étoile ne pâlira pas. Je ne regrette aucun de mes choix, aucun ...

Samedi 17 décembre.

Prépare les noces de Diamant de ses parents et souhaite cette même émotion à tous ceux qui ont encore cette chance, car c'en est une.

Vendredi 16 décembre.

Vas jusqu'au bout de tes rêves, de tes envies, de ton ressenti ! Même si tu te casse la g... tu ne pourras rien regretter. Voila le type de phrase qui marque un homme ...

Mercredi 14 décembre.

Les événements d'hier m'inspirent plusieurs réflexions et, tout d'abord, l'envie de ne rien publier sur Facebook. On y lit tout et n'importe quoi et la récuparation "philosophique" de certains me dégoûte. Que la peine, le soutien aux liégeois, aux familles s'exprime, soit, mais tant de haine ... ! J'étais sur place également et NON NON ET NON il n'y a pas que des incapables ! Bravo à tous les services d'intervention et aux autorités qui ont très bien fait leur boulot. Je n'en dirai pas plus.

Je resterai marqué par cette "expérience" et, plus généralement, par ces 15 derniers jours. Cela m'inspire cette phrase de Steve Jobs : 

« Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n’est pas la vôtre.  »

 

Mardi 13 décembre.

Toutes les réponses sont en toi, ne les cherche pas ailleurs. Ton avenir ne sera que le résultat de ce que tu feras de ta vie, tu es le seul à pouvoir lui donner un sens, à pouvoir choisir ton chemin. Prends conscience que tu es responsable de ce qui t'arrive afin qu'il ne t'arrive plus que le meilleur.

Lundi 12 décembre.

Angoisse ...

Dimanche 11 décembre.

Dernier "Z'Apéro" du MR au centre ville. Tenue du bar du Village de Noël avec le Kiwanis. Puis ... nuit tranquille, enfin j'espère !

Vendredi 9 décembre.

Et de une ! Reste la plus difficile ...

Mercredi 7 décembre.

Un coach est une personne qui est censée vous indiquer ce qui vous permettra de mieux vivre le quotidien. Mais quand il est question de" raison", n'essayez même pas : il ne vous dira jamais que ce que vous savez déjà sans être fichu de l'appliquer ! Et je préfère avoir des regrets que des remords (D'habitude c'est le contraire).

Mardi 6 décembre.

Courte, très courte nuit. J'ai quitté à regrets le Cabinet du Ministre de la Coopération au Développement. Remise en question professionnelle, comme tous les 3 ou 4 ans. J'ai beau ne rien regretter, c'est le type de journée où je me demande tout de même si j'ai bien fait de démissionner de la Justice en 2000. Tellement de belles choses sont advenues depuis 2000 ! Mais les circonstances changent et je ne peux pas m'empêcher de m'interroger et ça c'est une remise en question personnelle.

Dimanche 4 décembre.

Petit Marché de Noël à Thisnes. Sans pluie ... j'espère ! (Il est 6h00 : c'est mal parti ...)

Vendredi 2 décembre (2).

Quelle belle journée ! Je ne peux en dire plus au niveau "officiel" ... mais 32 km à vélo avec mon équipe rapprochée + Mister Jo et son pote de Crehen + RTBF (Adrien, Francis,...) = du bonheur ! Je me remets au vélo illico ... ! Rendez-vous le 18 août pour apprécier Hannut sous toutes ses formes !

Vendredi 2 décembre.

Week-end de fou ! 32 km à vélo sous la pluie (eh oui, repérages : obligé !), St-Nicolas Saint-Martin dans le village (en habits...), Mérites sportifs. Demain : mariage, St-Nicolas (suite, toujours en habits ...). Dimanche : Petit Marché ! Le tout sur fond de totale incertitude professionnelle, comme tous les quatre ans ! Bonjour Monsieur Stress.

Jeudi 1er décembre.

Budget communal : au bon moment ---> thérapie par le boulot !

Mardi 29 novembre.

Quand vous êtes seul contre tous à avoir une opinion distincte, c'est, en général, que vous êtes le seul à vous tromper. Ce n'est pas une citation, c'est du vécu !

Lundi 28 novembre.

Une éclaircie : certains médias commencent à s'intéresser aux "Petits Marchés" (3 interviews demain) ! Voila au moins une satisfaction. Vous avez dit persévérer, encore et toujours ....

Dimanche 27 novembre.

Tout ce qui sera décidé dans les prochains jours aura un impact sur tout le reste de ma vie... jusqu'à la fin. Il s'agit de prendre la (les) bonne(s) car il n'y aura pas de possibilité de demi-tour. Comme dirait un pote, hier soir : "tu devras faire des choix douloureux mon ami ... tu ne peux pas continuer à tout faire, tout gérer, tout encaisser". Il a raison.

Samedi 26 novembre.

La vie est faite de choix. Pas toujours simple ! C'est reparti pour un tour. La raison ou la passion ??

Vendredi 25 novembre.

Les mauvaises nouvelles c'est comme les feuilles mortes : ça se ramasse à la pelle !

Lundi 21 novembre.

On émerge des brumes ... ! Quelle belle ambiance au Bal du Bourgmestre. Les cop's de Five Blue Suede Shoes ont superbement lancé l'affaire et l'équipe Pacific a vraiment "déménagé" dans la foulée. Vraiment agréable. Bien plus que les nouvelles en provenance de Bruxelles ...

Samedi 19 novembre.

Congrès du MR ... je devais y aller avec mes collègues ! Mais la répétition de l'orchestre pour le bal s'est prolongée ... très tard ! On est perfectionniste ou on ne l'est pas ! La raison ou la passion : c'est toujours le dilemne ...

Vendredi 18 novembre.

Collège communal puis motivation des troupes pour le Bal de demain ! Premier test "grandeur nature" pour le nouveau répertoire de Pacific. On va encore me dire que je chante de moins en moins ... mais c'est le but : préparer la relève ... comme en politique ... sagement, qualitativement et à long terme !

Mercredi 16 novembre.

La SNCB est la honte de ce pays !

Mardi 15 novembre.

Déteste recevoir des nouvelles peu rassurantes de proches.

Dimanche 13 novembre.

Je me suis fait peur en cette fin de semaine. Notre bien le plus précieux est la santé. Il ne faut pas jouer avec sa santé au nom d'une quelconque idéologie, d'une volonté de bien faire et même au nom de l'amitié. "Trop is te veel", disait un slogan. Et votre corps vous le rappelle toujours ...

Mercredi 9 novembre.

Une (belle) page se tourne ; une page blanche s'ouvre !

Mercredi 2 novembre.

Aller de l'avant ! La vie est jalonnée d'obstacles mais les franchir peut souvent permettre une nouvelle approche des choses. Un regard neuf sur les choses qui vous entourent.

Lundi 31 octobre.

... il y a des jours où la réalité dépasse la fiction ! Où la réalité apparaît soudainement, comme une révélation. Où le poids des mots devient un fardeau.

Samedi 29 octobre.

Repos, repos, repos ! On se vide l'esprit.

Vendredi 28 octobre.

L'amitié, la vraie, la totale, est parfois très très difficile à vivre !

Mardi 25 octobre.

Excellente répétition Pacific hier. Le Bal du Mayeur est en très bonne voie ;-)

Lundi 24 octobre.

Week-end étrange. Entre émotions positives et négatives. Ne gardons que l'essentiel : go !

Dimanche 23 octobre.

Bon on s'active et on se change un peu les idées, pas noires, mais au moins grises.

Samedi 22 octobre

Bizarre bizarre faut plus chercher à comprendre !

Vendredi 21 octobre

Je sens que je ne vais pas aimer cette journée ... du tout.

Jeudi 20 octobre (2)

Image

Jeudi 20 octobre.

Re-Bruxelles. Un ami m'a fait hurler de rire, hier, à propos de la composition de la liste MR. Je ne me résous pas à publier ce type de réflexion... mais, en regardant de plus près, effectivement, ça crève les yeux !

Mercredi 19 octobre.

Bruxelles me voilà ! On va s'occuper un peu du retard accumulé après cette semaine de folie !

Mardi 18 octobre.

Les conversations du "Café du Commerce", les lundis de marché, ont toujours un côté surréaliste mais pas toujours dénué de fondement : pronostics, certitudes, "on m'a dit", "sûr je le tiens de ...", ! Mais le plus fort : Lui > tu rempiles ? Moi > ben oui ! Lui > A la Culture ? Moi > faut d'abord être élu. Lui > ah bon, je croyais que c'était fait d'avance tout ça ! SIDERANT ... 

Lundi 17 octobre.

D'humeur massacrante ... sans savoir pourquoi ! Il y a des jours comme ça.

Dimanche 16 octobre.

Après 5 jours non-stop : repos, promenade, et ... ne rien faire ! C'est une bonne résolution.

Samedi 15 octobre.

Place aux Enfants, primes de naissances, souper des mandataires ... on dort quand ? ;-)

Vendredi 14 octobre.

Présentation de la liste MR à Bertrée : ça va jaser dès ce soir ! C'est parti pour 365 jours ! Bof ... ça ne me change pas tellement l'emploi du temps ! 

Jeudi 13 octobre.

Lendemain de la veille ! Un dernier avant de retourner ... sacré Manu !

Mercredi 12 octobre.

Sensation bizarre après la soirée d'hier ! Quand vous donnez la main, on essaye de vous prendre le bras, quand vous aurez donné le bras on demandera ensuite l'épaule ... etc !

Mardi 11 octobre.

Drôle de sensation au réveil ! Entre soulagement et résignation. C'est la première fois depuis des mois.

Lundi 10 octobre.

Début d'une semaine un peu folle. Visite de locaux à aménager, bilan de Saga Africa à terminer, Petits Marchés à peaufiner, répétition Pacific, conseil communal, passastion de fonctions au Kiwanis et, et, et ... la cerise sur le gâteau : une nuée de réunions MR, de soupers et de manifestations en tous genres ! La campagne 2012 commence ... vendredi !

Dimanche 9 octobre.

Il y a des jours comme cela. Grosse envie de flâner, de promener les chiens, de me vider la tête.

Samedi 8 octobre.

Vraiment très heureux de la décision collégiale d'octroyer un superbe local à Hannut Tourisme Promotion. Ces bénévoles méritent amplement cette reconnaissance, l'année du 25ème anniversaire de l'association.

Vendredi 7 octobre.

Il est 5 heures, Paris se lève. Il est 5 heures, je n'ai pas sommeil... chante Dutronc ! Et toujours ces mêmes images obsédantes.

Jeudi 6 octobre.

Pour une fois que je regarde "The Mentalist", une phrase des dialogues me frappe : "Pour moi la parole d'honneur représente encore quelque chose", dit l'un des agents spéciaux ! Je la fais mienne cette phrase ! L'honnêteté, la sincérité "payent" toujours dans la vie, même si, parfois, cela peut prendre du temps et entraîner des nuits d'insomnie.

Mercredi 5 octobre.

Retourné l'homme : je viens d'apprendre la gravité de la maladie qui frappe une connaissance ! Ben non, ça n'arrive pas qu'aux autres. Damned !

Mardi 4 octobre.

Bruxelles, un mardi ! Diable, cela ne m'est jamais arrivé. C'est mon jour habituel à la ville. Mes collègues me charrient : pour une fois que tu travailles 2 jours de suite ! Merci les gars.

Lundi matin, 3 octobre.

Le lundi matin, c'est un peu la mauvaise conscience du week-end, le moment où l'on se dit : je n'aurais pas dû rentrer si tard vendredi, le vin rouge de Léo était vraiment trop bon, je m'étais juré de boire du jus de fruit aux Noces d'Or, deux barbecues en trois jours ce n'est pas raisonnable, zut j'ai oublié de promener les chiens, quoi le Standard a gagné ... on est déjà lundi ???

Cet indéfinissable sentiment de culpabilité qui vous envahit devant la glace qui reflète, cruelle, l'étendue des dégâts.

Bon ben ... on fera du sport demain. Ooooh c'est "réunion-sports" et pas "tennis-Armand" qui est inscrit à l'agenda ! Bon ben ... ce sera pour la semaine prochaine.

L'eau (très) froide te ramène à la réalité et à de meilleures intentions. Rasé de près, soigneusement parfumé : c'est parti pour une nouvelle semaine.

Rapide bisou à ma moitié, tape amicale au voisin, léchouille du Jack Russel (dans le désordre), vroum > contact !

Pour où commençons-nous ? Bruxelles me voici !

Puis il y aura Pacific, le Kiwanis, 7 réunions à la ville. Ah oui, zut j'oubliais : voir les anniversaires sur Facebook !

Faudra vraiment que je m'offre un Ipad.

Sur ce : bonne semaine !